XII : premier (et dernier) album début 2015

11 Oct 14 XII : premier (et dernier) album début 2015

Les séances studio qui devaient aboutir au premier album de XII, projet de John Carter (ex-Fields Of The Nephilim, homme vu sur les bandes vidéo live de Ceromonies et dont le nom apparaît aussi dans les crédits de l’album Mourning Sun), verront finalement le jour sous le titre Moving in the Shadows. Cette collection de compositions originales sortira en deux formats différents le 1er janvier 2015 :

– une version « Hi-Rez » vinyle, disponible en haute résolution 24 bit audio via le Bandcamp de XII.
– une version mp3 disponible depuis Amazon, et autres distributeurs de musique digitale dans le monde.

L’album sera précédé le 1er décembre 2014 d’un nouveau double single digital intitulé « More » / « Before (Iso Edit) », disponible via Amazon et iTunes, entre autres.

XII_more

John Carter avait conçu le projet XII dans une volonté de s’autonomiser et de créer pour son propre compte après son départ de Fields Of The Nephilim. Deux des titres composant l’album de XII sont parties de démos de guitares qui auraient pu incorporer le successeur – attendu – de Mourning Sun, si Carter ne s’était pas désengagé de FOTN.

John se dit aujourd’hui très fier du travail réalisé en compagnie de ses cohortes dans XII, Shaun and Alex. L’enregistrement a donné les fruits qu’il escomptait mais il ne projette pas d’autres enregistrements sous ce nom. Le but initial était de sortir un format long et trois ans et demi après, voici la chose aboutie. Dans une conversation avec Obsküre, John nous explique avoir vu XII accomplir un dur travail de définition du son, notamment sur le plan technique. John excluait totalement le recours à des batteries programmées et souhaitait rester dans une optique vintage. Les percussions, ainsi, ont intégralement été enregistrées de façon acoustique et leur prise de son a pris un certain temps. Il en a découlé des choix de mix et une approche adaptée quant à l’usage des compressions et équalisations. Entre autres détails, sachez que l’album comprend deux soli de basse sur les morceaux « More » et « The ever Unfolding ». John nous dit avoir souhaité pousser l’instrument hors des frontières usuellement touchées au sein des scènes goth et alternative.
Cette sirtie est est aussi l’aboutissement d’une histoire de dégradation des espoirs initiaux. Il y a un an, des plans de shows live ont émergé pour un show en Grèce pour XII, mais tout ce qui pouvait se mettre en travers de la route du groupe s’y est mis, dans les mots de John, notamment le décès d’un parent d’un des musiciens de XII. Ce fait, ajouté aux difficultés du projet à s’imposer au sein de la scène, ont formé un faisceau de coïncidences engageant John à choisir d’arrêter le projet. Il ne voulait pas le faire, cependant, avant de sortir le disque. A l’été 2014, il est revenu sur l’ensemble des prises studio et a décidé d’aller jusqu’au bout pour les faire exister. Une manière honorable de défendre la chose pour un homme comme désillusionné et qui dit aujourd’hui « ne plus s’attendre à quelque engagement que ce soit dans une autre aventure musicale ».

Carter, en concluson, dit avoir finalisé l’album d’abord pour lui. Le public, lui, pourra constater début 2015 si les efforts ont payé. John termine sur cette phrase, qu’il nous permet de citer : « En vérité, laisser derrière la Fraternité (Nephilm), même pour les plus valides des raisons, a été comme me couper ma propre main. C’est très douloureux, désagréable, désespérément triste. »

Bonne route, quoi qu’il arrive.

Be Sociable, Share!