Tu aimes les chiens ? Ecoute de la musique !

18 Nov 16 Tu aimes les chiens ? Ecoute de la musique !

C’est le label [walnut + locust] qui fait tourner l’information. En effet, Albérick fait partie d’une association militant pour le respect de la vie des chats libres (contre l’euthanasie, pour la stérilisation, pour dire les choses vite). Cette fois, ce sont les chiens qui sont la cible des nouveaux règlements municipaux de Montréal.

La SPCA a besoin d’argent pour mener le combat et plusieurs artistes ont lancé une compilation digitale pour lutter au côté des chiens.

Voici le texte issu de la page du label, parmi d’autres sources.

http://walnutlocust.bandcamp.com/album/my-montreal-includes-all-dogs-and-cats

« Les artistes sur cette compilation caritative ont plusieurs points communs : ils sont tous de Montréal, et ils sont tous réunis pour soutenir le combat de la SPCA contre le règlement injuste de la ville de Montréal en matière de contrôle animal.
Les changements au règlement municipal adoptés en Septembre devraient perturber tout ami des animaux, et ont suscité la condamnation à une échelle internationale. Le noyau central est le bannissement des pit-bulls et des chiens « de type pit-bull », mais il y a d’autres règles inquiétantes telle la limite de 4 animaux au total par habitation (dont 2 chiens au maximum).

Le règlement est flou – assez pour que la SPCA ait pu demander avec succès la suspension des éléments concernant le bannissement des chiens « de type pit-bull », en attendant un recours complet en cour. Deux jours après la mise en application du bannissement, un juge de la Cour Suprême du Québec  a donné raison à la SPCA et a été d’accord avec le fait que le règlement était mal défini et semblait avoir été rédigé à la hâte.
Mais le combat est loin d’être terminé. La ville a été autorisée à faire appel à la suspension au mois de Novembre, et le Maire de Montréal Denis Coderre n’a pas fait marche arrière, même si les sondages montrent une très forte baisse de l’opinion publique favorable au bannissement.
S’il est rétabli dans son intégralité, le règlement mènera de manière inévitable à la mise à mort d’un nombre faramineux de chiens ne pouvant plus légalement être adoptés. Ils seront condamnés sur le seul critère de leur race.  Tout ceci malgré les preuves à travers le monde que les lois au bannissement sélectif  d’une dite race n’avaient pas fonctionné au sein des communautés qui ont choisi de les mettre en place, au lieu d’une législation plus stricte visant les véritables fautifs : les propriétaires d’animaux irresponsables.
La ville de Montréal et le Maire Coderre voudraient nous faire croire qu’ils agissent dans l’intérêt du public. Bien évidement le décès de cet Été qui a entrainé ce règlement hâtif est une tragédie. Mais une  tragédie ne devrait pas entrainer une autre tragédie.
La SPCA est d’accord avec le fait que les morsures de chiens sont une problématique à régler, mais se bat pour des mesures censées et contre celles qui entraineraient la mise à mort massive d’animaux bien élevés et en bonne santé. En achetant cette compilation, vous aidez la SPCA à continuer son combat contre une loi injuste, inhumaine et qui ternit la réputation de ville progressiste qu’à Montréal aux yeux du monde. Nous vous remercions pour votre soutien, et nous vous suggérons de visiter le lien suivant pour en savoir plus sur le travail important fait par la SPCA : saferkindercommunities.com
Nous vous encourageons également à écrire au Maire Coderre et aux conseilleurs municipaux de la ville de Montréal qui ont voté pour cette loi injuste et de voter contre eux lorsqu’ils se représenteront aux élections de 2017. Une liste complète avec leurs noms avec leurs adresses courriel est disponible ici : justice-for-bullies.myshopify.com »

Be Sociable, Share!