Tony Leduc-Gugnalons : l’afterpunk, en 1000 pages

10 Août 17 Tony Leduc-Gugnalons : l’afterpunk, en 1000 pages

Ca faisait un bail qu’il y travaillait sur ce volume consacré aux musiques froides et obscures, le lettré et « passionné depuis ses 13 ans des contre-cultures musicales » Tony Leduc-Gugnalons.
Obsküre est alors fier et heureux, aujourd’hui, d’annoncer la sortie de cet imposant ouvrage dépassant les 1000 pages (oui, vous avez bien lu).

Dans les propres mots de l’auteur : « Afterpunk Highlights- L’Ere de la Glaciation sonore est une œuvre consacrée aux musiques post-punk de 1978 à nos jours.
Il s’agit avant tout de réfléchir aux facteurs qui ont permis l’émergence d’une telle scène musicale à l’orée des années 80 en amenant les artistes et activistes de l’époque à s’interroger sur les facteurs socio-politico-économiques qui sont entrés en collision avec les aspirations nouvelles d’une certaine jeunesse issue des cultures underground.
L’ouvrage tente de cerner l’évolution de la scène dans l’histoire en considérant les paramètres qui l’ont fait sombrer, durant les années 1990, dans l’oubli, avant que le nouveau millénaire ne réinvente le post-punk, lui conférant de fait une visibilité médiatique plus importante.
L’œuvre insiste, de surcroît, sur la genèse de la création artistique, en mettant en lumière ces moments où tout bascule, cette prise de conscience qui ramène les artistes à ce point d’équilibre – ou de déséquilibre c’est selon – où ils passent d’une écoute divertissante de la musique à l’appropriation d’un art qui les a façonnés et construits.
L’ouvrage repose essentiellement sur des entretiens personnels et inédits avec les artistes eux-mêmes. J’ai sollicité avant tout des artistes ou des projets dont la médiatisation fut problématique voire inexistante mais qui représentent parfaitement l’esprit musical et culturel de cette époque pionnière. Il en va de même des artistes appartenant à la scène néo-post-punk. Il s’agissait surtout d’initier une approche différente des ouvrages traitant déjà de cette culture, en abordant une matière nouvelle et sans doute plus pointue.
J’ai sollicité, en outre, des activistes qui ont bien voulu rédiger un texte sur une œuvre/un artiste/un groupe de leur choix, qui avait radicalement changé leur vision personnelle de la musique : ces textes permettent d’ailleurs de redonner leur place à ces artistes majeurs qui ont définitivement marqué l’histoire des musiques post-punk.
Enfin, le livre est agrémenté d’un certain nombre de catalogues de références précises qui permettront aux lecteurs d’initier leurs recherches ou de parfaire leur culture.
Il est illustré de photos de groupes inédites pour la plupart d’entre elles, que les artistes ont bien voulu me soumettre ; il y a tout autant d’illustrations (matériel, pochettes de disques, flyers…) qui viennent parachever l’ensemble. »

Afterpunk Highlights- L’Ere de la Glaciation sonore arrive chez l’éditeur rock Camion Blanc et c’est une référence supplémentaires paraissant chez cette maison pour Tony, après la sortie d’un ouvrage lui-même bien documenté sur le groupe français phare du mouvement gothique, Corpus Delicti. Connaissant l’exigence du bonhomme, il ne fait pas de doute que la recommandation est plus qu’utile.
Sortie aux alentours du 20 septembre 2017.

Be Sociable, Share!