Tim Lambesis (As I Lay Dying) : six ans de prison

17 Mai 14 Tim Lambesis (As I Lay Dying) : six ans de prison

Le frontman d’As I Lay Dying, Tim Lambesis (trente-trois ans), s’est vu condamner le 16 mai à six ans d’emprisonnement (il en risquait un maximum de neuf) sans période de probation pour le rôle qu’il a joué dans le complot d’assassinat contre sa femme, Meggan. Les autres membres du groupe Nick Hipa, Phil Sgrosso et Josh Gilbert, étaient présents à l’audience de la Cour Supérieure de San Diego, lorsque le juge Carlos Armour a prononcé le verdict. Lambesis avait plaidé coupable sur le chef de missionnement d’un tueur à gages pour l’assassinat.

Le père de Meggan, Mike Murphy, a affirmé à l’audience que la famille craignait encore l’assassinat de Meggan, déclarant : « Nous savons que la prison est un excellent alibi pour quelqu’un qui veut achever [un tel projet]. » Une procédure en resposnabilité civile, déconnectée du pénal, est encore en cours et au titre de laquelle Meggan réclame d’importantes sommes d’argent : plusieurs millions de dollars sont évoqués, au titre du préjudice moral (détresse émotionnelle, frais médicaux). Les trois enfants (adoptés, originaires d’Ethiopie) faisant partie de la famille ont fait l’objet de mesures judiciaires de protection pour une durée de dix ans.

Be Sociable, Share!