New Order : Power, Corruption & Lies covered

08 Jan 12 New Order : Power, Corruption & Lies covered

Le magazine britannique Mojo a pris l’initiative de publier un album tribute au vieux disque transitoire de 1983 de New Order, Power, Corruption & Lies.
L’ensemble de l’album est repris sur ce tribute par moult formations actuelles. Cette relecture inclut une version de « Blue Monday » par Biosphere et plusieurs titres non présents sur l’album. Parmi les formations ayant répondu à l’appel de Mojo : S.C.U.M., Tarwater, Errors, Zombie Zombie, ou Destroyer (responsable d’une version très, très correcte du titre terminant l’album originel, « Leave me alone »).

Be Sociable, Share!