New Order et Peter Hook se rabibochent… sur le business

21 Sep 17 New Order et Peter Hook se rabibochent… sur le business

Non non, n’allez pas croire que Hooky et ses ex-comparses de NO se soient entendus sur quelque reformation que ce soit. Le bassiste de substitution, Tom Chapman, recruté en 2011 et fort efficient sur le dernier album studio Music Complete, reste en place dans New Order.
Mais les deux parties semblent être un peu moins ennemies depuis quelques jours, ayant trouvé terrain d’entente pour la poursuite de leurs affaires respectives.

Il y a longtemps eu de l’eau dans le gaz entre Peter et ses anciens coéquipuiers quant aux conditions dans lesquelles se poursuivraient leurs chemins respectifs, et notamment sur les aspects financiers liés à l’exploitation du nom du groupe toujours emmené par Stephen Morris et Bernard Sumner, et de son fond de catalogue.
On finissait par croire le litige insoluble quand New Order a annoncé au sortir de leur concert au Hollywood Bowl, qu’un arrangement avait été trouvé, de manière « complète et définitive », résolvant les conflits de longue date avec son ancien bassiste et membre fondateur quant à l’utilisation qu’il faisait d’élements créatifs de New Order et Joy Division ainsi que concernant les royalties qu’il avait touchées depuis l’année 2011.

Le communiqué de NO ne fournit pas de détails sur les conditions précises du règlement d’un litige, au sujet duquel une action en justice avait été diligentée par les représentants légaux de Hook en 2015. Ce dernier estimait avoir perdu 2,3 millions £ dans un contexte où les trois autres membres du groupe avaient mis en place une nouvelle société en 2011 pour gérer les actifs de New Order. Les médias – dont la BBC – rapportant les circonstances exposent les faits suivants : Hook s’était séparé du groupe en 2007, mais les autres membres avaient continué sans lui et avaient continué à utiliser le nom New Order. Hook possèdait 25% de la société Vitalturn mais était absent lorsque les trois autres – qui possèdent 75% – ont mis en place une nouvelle société, New Order Ltd, en 2011. Ils avaient alors accordé à cette nouvelle société des droits exclusifs dans le monde entier sur le nom de New Order et les sources de revenus connexes. C’est dans ce contexte juridique que l’ancien bassiste de NO faisait valoir un manque à gagner.
M. Wyeth, représentant de Hook, avait déclaré à ce sujet : « C’était comme si George Harrison et Ringo Starr s’étaient réunis à la maison de George un vendredi soir et avaient agi ensemble pour dépouiller Paul McCartney de sa participation aux Beatles, sans en toucher mot à Yoko. »

Selon un récapitulatif tenu devant la Cour, New Order Ltd a généré un revenu de 7,8 millions £ sur quatre ans. Hook reçoit 1,25% des royalties mais a réclamé un pourcentage augmenté à 12,5%, comprenant des revenus portant sur le merchandising et des droits liés aux performances live.
Le reste de New Order, à savoir Bernard Sumner, Stephen Morris et Gillian (Gilbert) Morris, ont estimé pour leur part que Hook avait reçu sa sa juste part de royalties. Ils ont également contesté la façon dont Peter utilisait des éléments propres à New Order et Joy Division dans la promotion de ses propres concerts et tournées sous le nom de Hook & The Light. Parmi eux, des setlists puisant aux sources du fond de catalogue de Joy Division et New Order.

Le communiqué de New Order est ainsi libellé :
Les différends portaient sur l’utilisation par Hook de divers éléments de New Order et Joy Division sur le merchandising et dans la promotion des spectacles de son nouveau groupe, ainsi que sur le montant d’argent qu’il reçoit de l’utilisation du nom New Order par ses anciens collègues depuis 2011. Les noms de Joy Division et de New Order signifient beaucoup pour nombre de fans et le groupe a jugé important de protéger l’héritage.
Ces questions résolues désormais, Bernard, Stephen et Gillian peuvent continuer à faire ce qu’ils font de mieux, à savoir faire de la musique et à jouer live.

Il était temps, en effet.

Image de prévisualisation YouTube
Be Sociable, Share!