Monolithe : transformation

01 Sep 14 Monolithe : transformation

Monolithe mute. Ces dix dernières années, le très fameux projet doom français a sorti pas moins de quatre albums, deux EPs et une compilation, toutes relevant d’un univers né des entrailles psychiques de Sylvain Bégot, créateur de l’entité.
La saga The great Clockmaker étant désormais achevée, Monolithe n’existe plus sous la même forme qu’auparavant. Sous ce patronyme se cache désormais un vrai groupe, passant d’une forme binôme à une configuration quintette.
Le nouveau line-up comprend désormais les musiciens suivants :

Richard Loudin (chant)
Sylvain Bégot (guitares)
Benoît Blin (guitares)
Vincent Rémon (basse – membre de Devianz)
Matthieu Marchand (claviers – membre d’Abstrusa Unde et de Parad1gm)
Jérôme Lachaud (batterie – membre d’Eibon)

Cette nouvelle configuration a pour plan d’entrer en studio en février 2015 pour la création d’un diptyque : deux albums enregistrés d’un jet, l’un se reliant à l’autre ; et, contrairement à ce que Monolithe a produit par le passé, aucun de ces deux volumes ne s’inscrira dans le format mono-titre fait sien par Monolithe sur ses précédents essais. Des changements sont aussi à prévoir sur le plan de l’orientation musicale. En outre, le groupe prévoit – ce qui n’a jamais pu se produire auparavant, de jouer live à partir de début 2016.
Les promoteurs peuvent d’ores et déjà se manifester auprès du groupe.

Be Sociable, Share!