La maman de Trey Azagthoth (Morbid Angel) tance David Vincent

22 Déc 16 La maman de Trey Azagthoth (Morbid Angel) tance David Vincent

Impossible de dire si le guitariste Trey Azagthoth, fondateur de Morbid Angel, est content/complice du fait que sa maman se mêle publiquement des affaires qui le concernent dans sa relation artistique et d’affaires avec l’ex-frontman David Vincent (photo).
Mais voici la situation.

Elle ne mâche ses mots que moyennement. Janell Emmanuel, la maman donc, a envoyé une volée de bois vert en direction de l’ancien chanteur et bassiste de Morbid Angel, récemment débarqué du projet et remplacé par l’autre membre historique Steve Tucker.
David a récemment uni ses forces à celles de plusieurs autres musiciens, parmi lesquels l’ex-batteur de Morbid Angel Tim Yeung. L’opération a consisté monter un line-up apte à restituer sur scène certains albums de Morbid Angel, sous le nom I Am Morbid (ce qui peut être vu, si l’on cherche un peu, comme une revendication à peine déguisée sur l’héritage).
Janell goûte peu l’initiative de David. Ce dernier retrouve à ses côtés, dorénavant et outre Yeung, les guitaristes Bill Hudson (Circle II Circle, Trans-Siberian Orchestra) et Ira Black (Metal Church, Lizzy Borden). Il projette de jouer live avec eux les contenus des albums Altars of Madness (1989), Blessed are the Sick (1991), Covenant (1993) et Domination (1995). Deux shows live ont d’ores et déjà été programmés au Brésil pour le printemps prochain : le 24 mars à Belo Horizonte et le 25 mars à São Paulo. D’autres dates seront annoncées prochainement, ce qui laisse entendre que Vincent et ses acolytes comptent inscrire l’expérience dans la durée.

iammorbidposter2017_638

Dans un message public posté sur la « page événement » Facebook pour le concert de São Paulo, Janell Emmanuel écrit : « David, Qu’est-ce que tu fais ? (…) Bonne chance si tu penses que vous vous réussirez en utilisant non seulement la musique de Morbid Angel (attention : tout ce que vous utiliserez appartient totalement à Trey – et vous devrez payer pour chaque chanson utilisée). » S’ensuivent des considérations de la mère de Trey sur l’exploitation du logo du groupe – sur lequel Azagthoth possède les droits d’exploitation – qui aurait été faite pour la promotion de l’évènement. Tout cela fleure bon la communication perturbée et un gloubiboulga mêlant considérations personnelles et aspects familiaux, sur fond d’enjeux d’image et d’économie. « Tu as ton propre groupe », conclut la maman de Trey, alors « laisse Morbid Angel de côté. Est-ce trop demander ? »

janell-emmanuel_fb-post

Aux fins de remettre en perspective cette déclaration, il faut rappeler quelques évènement récemment passés.
David Vincent a déclaré il y a dix-huit mois qu’il confirmait ne plus travailler avec Azagthoth : « Trey et moi avons accompli des choses fortes ensemble au cours des trente dernières années et je lui souhaite le meilleur pour ses projets futurs. Par respect pour l’héritage de ces réalisations, j’encourage les fans de Morbid Angel à ne pas prendre parti (…). Je suis impatient de partager mes nouveaux projets avec vous tous dans un proche avenir. Jusque-là, restez Morbid ! » Le ver était déjà, peut-être, dans le fruit – qui sait ?

Tim Yeung, dernier batteur officiel en date au sein de Morbid Angel, s’est lui-même exprimé en les termes suivants récemment, confirmant sa sortie du groupe culte du death metal : « Il s’est produit quelques changements de line-up dans Morbid Angel. Malheureusement, en raison de différends financiers, je ne continuerai pas avec [le groupe]… Je souhaite le meilleur à Trey et Morbid Angel. Quant à moi, je suis toujours prêt pour une prochaine opportunité. »
Azagthoth, le 15 juin 2015, avait annoncé que son groupe avait réincorporé le chanteur et bassiste Steve Tucker, et qu’ils travaillaient ensemble sur la composition d’un prochain album du groupe. Ce dernier sera publié via UDR Music. Le groupe, pour l’instant, n’a encore annoncé de remplacement ni pour Yeung ni pour le guitariste norvégien Destructhor (Thor Anders Myhren), vu sur scène sur les dernières dates live.

L’album controversé de 2011, Illud Divinum Insanus, avait été le premier enregistrement du groupe à impliquer David Vincent depuis Domination.

Be Sociable, Share!