Fields Of The Nephilim : état de l’art

01 Fév 14 Fields Of The Nephilim : état de l’art

Juste avant les deux concerts polonais de Fields Of The Nephilim (dont le premier a eu lieu hier soir à Krakow), le frontman historique Carl McCoy (chant) a donné un entretien conséquent au média T-Mobile Music, dont nous pouvons retenir les éléments suivants.
(Photo – LIVE @ Brixton 2011 : www.unholyracket.co.uk)

Outre un certain nombre d’éléments de fond connus quant à la démarche globale (le peu de productivité lié au souci du bon art, ou encore un rapport difficile avec les labels, et ce de tout temps), Carl confirme que de nouveaux travaux sont en cours mais reste évasif quant à une date de sortie de nouveaux enregistrements. La raison à ce flou artistique tient à plusieurs éléments de contexte : un probème structurel, tout d’abord. Alors que le dernier live, Ceromonies, était sorti par le biais de son label Sacred Symphonies en partenariat avec Universal (un choix qu’il qualifie aujourd’hui d’ « erreur »), Carl explique que le problème désormais, n’est même plus « de signer un contrat avec le bon éditeur, mais [de prendre des décisions] sur le modèle (…) qui serait [le plus] approprié pour la musique de Fields Of The Nephilim ». Concernant sa légendaire (et crispante, pour certains commentateurs) « exigence-qualité », Carl campe sur sa positon de principe mais reste néanmoins confiant dans le fait que les nouveaux titres (dont la mise en chantier en studio a démarré il y a plus d’un an, étape de travail confirmée à nous, par le passé, par des proches du groupe) passent le cap de ce contrôle. McCoy valide une fois de plus l’hypothèse que de nombreux titres ont vu le jour et que plusieurs formats pourraient sortir : single, EP, album voire double-album sont des termes employés. Lui-même semble néanmoins dans l’expectative, se demandant encore aujourd’hui « quelle forme serait la plus optimale et appropriée pour cette musique », alors que le groupe a déclaré il y a peu que de nouveaux titres devraient être joués au prochain Alt-Fest anglais, à la mi-2014. Certains utiliseront volontiers le terme de discours « anxiogène » pour les fans, et on les comprend. Discours du yoyo.

Pour le reste, McCoy revient sur des thèmes variés et plus généraux concernant The Nephilim : l’épreuve du temps sur les anciens albums, la relation difficile qu’il entretient avec certains titres, notamment pour le live (« Shiva », qu’il dit « intraduisible en concert »), un rapport plus serein aux albums The Nephilim et Zoon (du projet metal Nefilim)… mais aussi et enfin sa vision du bonheur, une notion restant à relativiser chez lui mais qui vient en conclusion de son discours. Un entretien à découvrir intégralement ici… si du moins vous maîtrisez la langue.

FOTN LIVE @ Krakow 31/01/2014 (source : Rob Ferguson FB)

FOTN LIVE @ Krakow 31/01/2014 (source : Rob Ferguson FB)

« Psychonaut » (live) (extrait de Ceromonies – DVD)
Image de prévisualisation YouTube

« Last Exit for the Lost » (live) (Klub Studio – Krakow 31/01/2014)
Image de prévisualisation YouTube

Be Sociable, Share!