Décès de John Tavener

13 Nov 13 Décès de John Tavener

John Tavener s’est éteint ce 12 novembre à l’âge de soixante-neuf ans à Child Okeford, un village du sud de l’Angleterre situé à Dorset. Il demeure un des compositeurs classiques de la fin du siècle dernier à avoir atteint une grande popularité de son vivant. Déjà, ses premières œuvres (The Whale, Celtic Requiem) étaient parues sur le label des Beatles au tout début des années soixante-dix. Ce succès en irritera certains, ne voyant en lui qu’un suiveur et un copieur d’Arvo Pärt, alors que d’autres parlent de génie et de prodige. Converti au christianisme orthodoxe dès 1977, toutes les pièces suivantes seront marquées par un fort mysticisme et une spiritualité éthérée et extatique, souvent basée sur un traitement presque « cosmique » du chant et des chœurs. Parmi ses créations les plus connues, on peut citer The Lamb, Song for Athene (chantée lors des funérailles de la princesse Diana), The Protecting Veil, Lamentations and Praises ou encore The Veil of the Temple. Il a aussi composé pour Björk et on retrouve sa musique dans la bande originale du film Les Fils de l’Homme ou dans L’Arbre de Vie.

Tavener a dû faire face depuis les années soixante-dix à de graves problèmes de santé, étant atteint du syndrome de Marfan et ayant fait plusieurs arrêts cardiaques. Il s’est éteint en paix et nous laisse une œuvre théologique inspirée et angélique d’une rare beauté, qui ne pourra laisser indifférents les fans de Dead Can Dance.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

Be Sociable, Share!