Decapitated : nouvelle étape procédurale dans l’affaire de viol collectif

14 Oct 17 Decapitated : nouvelle étape procédurale dans l’affaire de viol collectif

Les affaires en justice se poursuivent pour Decapitated.

Rappel des faits : une femme a porté plainte pour viol contre les musiciens du groupe pour des faits qui seraient survenus dans la salle de bain de leur tourbus.
Ces évènements se seraient produits après le concert que Decapitated a donné le 31 août avec Thy Art Is Murder en centre-ville du comté de Spokane (Washington), dans le cadre de la tournée Double Homicide.
Cette femme – dont à notre connaissance l’identité n’est pas rendue publique à ce jour – dit être entrée dans le bus pour prendre un verre avec le groupe avant d’y être retenue, chaque membre la forçant ensuite à des actes non consentis. Selon les documents en la possession du tribunal, les membres Michal Lysejko, Waclaw Kieltyka, Rafal Piotrowski et Hubert Wiecek auraient ​​invité la femme et un ami dans leur bus après le concert. En ce lieu, cette femme dit avoir fait l’objet d’une approche physique par Lysejko puis suivie dans la salle de bain par le chanteur Piotrowski. Les documents de la cour indiquent qu’elle « a tenté de repousser Piotrowski mais qu’il l’a attrapée par le bras et l’a retournée à l’endroit où elle faisait face à l’évier et au miroir dans la salle de bain », après quoi les membres du groupe l’auraient violée à tour de rôle. La femme a passé un « laps de temps inconnu » dans l’autobus avant d’être transportée à l’extérieur par Kieltyka et un autre homme.
Après avoir appelé le 911, elle a été récupérée à deux miles du lieu des faits supposés. Le bus de tournée était reparti et la police a noté la présence d’ecchymoses sur la partie supérieure de ses bras.

Les quatre membres du groupe ont été arrêtés le 9 septembre à Santa Ana, en Californie, après y avoir donné un concert. Ils ont été détenus à la prison du comté de Los Angeles avant d’être extradés vers Spokane.

C’est ici même qu’une nouvelle étape procédurale vient d’être franchie. Selon The Spokesman-Review, les quatre membres du groupe death polonais ont été officiellement accusés de viol dans le comté de Spokane. Les musiciens avaient déjà été accusés de kidnapping au premier degré. Les accusations de viol varient en degré entre les quatre membres, du deuxième degré pour le chanteur Rafal Piotrowski et le guitariste Waclaw Kieltyka (fondateur du groupe), au troisième degré pour le batteur Michal Lysejko et le bassiste Hubert Wiecek.

Le groupe a publié une déclaration sur Facebook, confirmant l’extradition et les accusations, ajoutant : « Nous aimerions souligner que le Police Dpt de Spokane a établi les accusations en tant que formalité procédurale. S’il ne l’avait pas fait pas, il aurait été obligé de remettre le groupe en libérté. Il ne s’agit nullement d’une condamnation ou d’un indice de culpabilité ou d’innocence. »
Et le groupe d’ajouter : « Encore une fois, nous demandons à tout le monde d’attendre que la cause de chaque partie soit défendue et que soit rendue la décision du tribunal. » Decapitated dit aussi « réfuter fermement les allégations et est convaincu qu’une fois les faits et preuves vérifiés et entendus, [les musiciens] seront libérés et pourront rentrer chez eux. »

Be Sociable, Share!