Decapitated : abandon des accusations de viol en date de 2017

06 Jan 18 Decapitated : abandon des accusations de viol en date de 2017

Selon The Spokesman-Review, les procureurs du comté de Spokane ont abandonné toutes les accusations de viol et d’enlèvement contre les quatre membres du groupe death metal polonais, faisant référence au « bien-être » de la victime présumée. Ainsi, moins de deux semaines avant que les musiciens soient jugés pour de supposés kidnapping et viol d’une femme dans leur bus de tournée il y a quatre mois, le procureur du comté de Spokane, Kelly Fitzgerald, a déposé une requête rejetant toutes les accusations de viol et de kidnapping, « sans préjudice » (ce qui n’exclut pas des poursuites futures).
Selon Steve Graham, avocat du guitariste Waclaw Kieltyka, c’est là « le résultat d’un second regard de tout le monde [sur cette situation], à la lumière de nouvelles preuves. »
Les avocats de la défense ont mis en doute la crédibilité de l’accusatrice qui, en 2014, a avoué avoir menti à la police à propos de blessures subies lors d’une agression, lorsque son petit ami a été accusé d’avoir poignardé trois personnes. Il avait plus tard été déterminé qu’elle avait été blessée par son petit ami lors d’une dispute précédente.

Le procès devait commencer le 16 janvier. La femme avait allégué avoir été violée par les musiciens dans leur salle de bain après le concert de Decapitated le 31 août avec Thy Art Is Murder à la salle de concert The Pin (centre-ville de Spokane). Cette personne a dit être entrée dans le tourbus pour prendre un verre avec le groupe avant que chaque membre ne se soit imposé physiquement à elle.

Les Deputies ont déclaré plus tard que la victime avait « des ecchymoses importantes sur les avant-bras » et « de petites éraflures sur les articulations ». Andy Marsh, membre de Thy Art Is Murder, témoignant pour la défense, a affirmé avoir vu la femme danser violemment dans la fosse devant la scène. « Elle se brisait les mains, les bras et le corps contre la barricade métallique entre le public et la scène », aurait-il déclaré.

Decapitated a annoncé en septembre qu’il annulait toutes les dates de tournée précédemment annoncées. Le groupe a également et publiquement nié les accusations et avait fait savoir qu’il était « confiants qu’une fois les faits et les preuves vu et entendu, [ses membres] seraient libérés et pourraient rentrer chez eux. »

Be Sociable, Share!