Cher Andrew, au boulot : Donald est élu

09 Nov 16 Cher Andrew, au boulot : Donald est élu

Nos collègues de Side-Line le suggèrent avec raison et nous plussoyons :

Cher M. Eldritch,
Vous expliquâtes il y a peu à un chanceux journaliste que si M. Trump devenait Président des Etats-Unis, alors vous trouveriez un bon argument pour ramener The Sisters Of Mercy en studio. L’annonce nous décoiffa. [Reproduction de l’extrait de l’entretien d’Andrew à Teamrock : « I can tell you one thing : if Donald Trump actually does become President, that will be reason enough for me to release another album. I don’t think I could keep quiet if that happened ».]

Evidemment et pour l’heure, nous nous perdons en conjecture.
Soit vous ne croyiez absolument pas à l’élection de Donald au moment de la causerie avec le journaliste, et pensiez avoir de grandes chances d’éviter l’effort (restant dans une croyance en l’impossibilité de cette victoire largement partagée en Europe, ce dont nous ne saurions vous faire grief) ; soit vous y croyiez vraiment, et ce n’était qu’une manière déguisée de nous annoncer « le retour » – auquel cas nous vous reconnaîtrions une qualité de prophète certaine.
Si par le plus grand des hasards et une fois passé le choc de l’annonce, vous ne vous décidiez pas à revenir en studio dans les temps qui viennent, il nous faudrait trouver d’autres raisons à cette trop sage retenue vis-à-vis du lieu d’enregistrement, qui se prolongerait de votre part et dont vous faites preuve depuis, tout de même, 1990 (merci au passage de nous éviter demain un report du projet au retour de Jésus, la fin des temps nous intéressant assez peu).

En bons adeptes de votre grain de gorge, nous ne saurions donc que trop vous encourager, ce jour, à lire et relire les grands titres, et à finir de vous convaincre de ce qui vient de se produire : Donald est Président, c’est surprise pour vous comme pour beaucoup, et le monde a donc droit d’espérance en un nouvel album de Sisters Of Mercy.
En résumé : voici le moment venu de lâcher la clope et de reprendre le chemin du microphone.

Dans l’attente et avec nos remerciements par avance, nous vous prions de croire, Monsieur, en nos espoirs les plus insondables.

Be Sociable, Share!