Charles Manson est mort

20 Nov 17 Charles Manson est mort

Fin de la route, Helter Skelter.
L’homme avait certes échappé à la faucheuse institutionnelle américaine au début des années 1970, sa peine de mort ayant été commuée en enfermement à vie.

Aujourd’hui, c’est la nature qui a parlé. Le décès fait suite à une période d’hospitalisation à Bakersfield, en Californie. Depuis janvier 2017, ça n’allait pas fort pour le gourou. Des problèmes au ventre.
Le musicien aux qualités et à la psychologie discutées, responsable de méfaits graves commis par une bande de suiveurs (nous ne rappellerons que sommairement le massacre commis dans la villa de Roman Polanski située à Benedict Canyon [Los Angeles], et qui compta entre autres Sharon Tate parmi ses victimes – plus de quinze coups de couteau rien que pour elle, alors qu’elle était enceinte) disparaît à l’âge de quatre-vingt trois ans. Les atrocités commises par la bande à Manson sont aujourd’hui perçues par certains comme symbole de la faillite des espérances hippies, et une page se tourne avec la mort de celui qui s’était gravé une croix gammée sur le front. Chacun ses goûts paraît-il, et nous lui laissons volontiers les siens.

Pour (essayer de) mieux comprendre le parcours et cerner « l’esprit » de Manson, Obsküre recommande la lecture du volumineux ouvrage de notre estimé confrère Christophe Lorentz, Le Gourou du Rock, paru chez Camion Noir.

Be Sociable, Share!