Burn The Mankind : attaqués, et pillés

16 Fév 16 Burn The Mankind : attaqués, et pillés

Le groupe metal brésilien Burn The Mankind a été attaqué et volé par une bande armée sur le chemin du retour d’une répétition dans sa ville natale de Porto Alegre.
Le groupe estime la perte totale à environ 5 000 $. Le guitariste Rafael Barros décrit ce moment comme une « expérience traumatisante » : il évoque une détention arbitraire à l’intérieur de son véhicule, dont les voleurs avaient pris les commandes. Le trajet du kidnapping s’est étalé sur plusieurs kilomètres avec lui-même bloqué sur la banquette arrière. Après avoir reçu des menaces de mort de la part de ces hommes en armes, Rafael a été éjecté de la voiture, les malfrats disparaissant à bord du véhicule, chargé de l’équipement du groupe.
Le label Mighty Music qualifie la perte d’ « énorme » pour ce petit groupe brésilien, et les musiciens cherchent dorénavant à se redonner des moyens matériels avant l’entame de la série de shows programmés pour le futur proche.

Be Sociable, Share!