Zulus – s/t

07 Sep 12 Zulus – s/t

Il faut attendre le cinquième titre, « Vibrations » pour enfin sentir le phénomène Zulus. Comme du Section 25 sous remontées acid-noise, ce qui permet d’appréhender enfin le difficile spectre sonore des quatre New-Yorkais. Deux d’entre eux ont réchappé des expériences post-hardcore de Battleship et Prsms et ont choisi de se lancer dans la confection d’un mur du son sans grandes aspérités. Face à l’édifice, tu creuses avec tes ongles pour t’achapper ou tu lèves la tête bien haut, écrasé par le massif. On songe au premier album des Swans sur « Tremolo », ahurissant dans son tintamarre semi-industriel et à un rock énergique tirant sur la no-wave primordiale (celle de Lydia Lunch du temps de Teenage Jesus And The Jerks) tout en dégustant « Blackout »). Une musique roborative et tout aussi édifiante que le logo du groupe où l’on croit reconnaître un majeur levé bien haut. Pour les adeptes du bon bruit.

Tracklisting :
01. Spear

02. Surgery

03. To die in Spain

04. Kisses

05. Vibrations

06. Blackout

07. Tremolo

08. Death

Note : 68%

Site du groupe / MySpace :

http://zulusnyc.com/