V/A Broken Memory – A Tribute to Martin Dupont

31 Oct 17 V/A Broken Memory – A Tribute to Martin Dupont

C’est un plaisir d’écouter et réécouter ce tribute à Martin Dupont. D’abord parce que ce groupe originaire de Marseille à l’orée des courants new et cold, voire expérimental, mérite les projecteurs. Une rétrospective en box avait été montée en 2009 par le très bon label Infrastition… mais elle fait aujourd’hui l’objet de spéculations sur les sites spécialisés*. Avec ce Broken Memory, vous aurez une sorte de best-of remanié par des fans de la première heure (sauf les plus jeunes), auquel ne manquerait que le « I met the Beast ».

Le label marseillais BOREDOMproduct ne se contente pas de faire jouer les groupes-maison et invite sur les pistes d’autres jolis noms de nos scènes actuelles, dont Opera Multi Steel ou le fortiche Rorschach Garden.

La dimension synthétique de martin Dupont bascule au premier plan et les réussites sont nombreuses dans ce polissage des morceaux. Sous les lumières, ceux qui savent faire sonner les claviers et ordinateurs : Happiness Project, Auto-Immune qui reprend dans l’esprit le proto-EBM « Dirty Hands » (mais sans la guitare aigrelette), Dekad qui boostent en stroboscope « Sticks in my Brain » (mais tempèrent un peu trop les voix fofolles de l’originale), et, bien évidemment, Celluloide qui ont inventé en leur temps la machine à scanner et ré-attribuer les titres des autres (cf leur fabuleux EP de reprise, Naphtaline, désormais édité en physique dans une version treize titres). Ici, leur tour de piste est un bonheur absolu et leur version, francisée et ralentie de « It’s so », se révèle supérieure à l’originale.

Les mélodies sont poignantes, appellent à une introspection bizarre plutôt qu’à la danse. La dimension expérimentale surgit dans les coins les plus sombres avec ce sample magnifique sur « Shake your Flowers » admirablement ajouté par Tourdeforce [le label nous dévoilera qu’il s’agit d’un extrait de L’Important c’est d’aimer de Zulawski]. Des atours iconoclastes conservés sur les titres choisis par Le Cliché et Opéra Multi Steel (respectivement « Position » et « Inside out ») qu’on retrouve aussi dans cette scansion semi-japonaise de « Doron Doron » repris par l’inconnu Müller Denscheidt (un titre qui avait sans doute bien secoué Miss Kittin pour son « Meet Sue be she »).

Les voix jouent des similitudes et secouent les intonations façon shaker. On note la clarté nonchalante de Philipp Muench (TRG) ainsi que la nostalgie revigorée de Sweater With A Hood. Beaucoup de ces titres évitent la folie légère, le badinage qu’avait Martin Dupont. Toutefois, en rendant sérieuses plusieurs de ces compositions, Broken Memory témoigne de la façon dont le temps a modifié les souvenirs que certains gardaient de ce groupe, lui donnant une place plus dogmatique. La rançon du statut de groupe culte.

C’est également un plaisir de contempler la pochette de ce digipack exposant des peintures d’Yves Cheynet, façon Just because, le premier album de Martin Dupont (1984). À l’intérieur, ses pastels délavés font écho à ceux du seul single du groupe, Your Passion, sorti en 1982. L’artiste, en signant ces toiles, apporte sa caution, tout comme les membres du groupe via l’insert bleu disponible sur la version LP, référence à l’autre insert bleu créé par le groupe à l’époque de Sleep is a Luxury.

Enfin, BOREDOMproduct se/nous fait plaisir en multipliant les supports : le CD ou le vinyl ; une version K7 sort aussi en édition limitée, contenant, elle, huit reprises supplémentaires (dont celles de Le Cliché et Opera Multi Steel).

* les albums de Martin Dupont sont, eux, toujours disponibles chez Infrastition à tarif très doux !

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Just because – repris par Happiness Project

02. The Light goes through my Mouth – repris par The Rorschach Garden

03. Sticks in my Brain – repris par Dekad

04. Wagui – repris par Cyborgdrive

05. Pressure – repris par Sweater With A Hood

06. Tellement (It’s so) – repris par Celluloide

07. Brittle Hero – repris par Neutral Lies

08. Shake your Flowers – repris par Tourdeforce

09. Dirty Hands – repris par Auto-Immune

10. Doron Doron – repris par Müller Denscheidt

11. Bent at the Window – repris par Makina Girgir

+ les bonus de la K7 pour l’édition limitée

01. Top of the Pyramids – repris par Edw, Marika Divita

02. Lovely Monster – repris par Oberkorn

03. Inside out – repris par Opéra Multi Steel

04. Position – repris par le Cliché

05. Hot Paradox – repris par Solemn Meant Walks

06. My Analyst assez – repris par Tiramist

07. Soft Images – repris par The Grilled Chicken Legs Britanny Style

08. No Hands – repris par Culcultura

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 80%

Site du groupe / MySpace :

www.boredomproduct.fr

Be Sociable, Share!