Twinspirits – Legacy

06 Juin 11 Twinspirits – Legacy

Le groupe italien Twinspirits est de retour avec son troisième album « Legacy », second porté par le timbre chaleureux et puissant de Goran Nystrom.

Suite logique de « The Forbidden City », l’album n’apporte que peu de surprises oscillant entre un Metal progressif et un Heavy un peu plus catchy, du moins d’apparence, l’album préférant jouer la carte d’une vitesse de croisière mi-tempo plus sécurisante mais parfois un peu monotone.

 

Plus précisément, « The Legacy » se compose d’une première partie de six titres suivie d’un concept « The Endless Sleep » plus théâtral en cinq actes. Etrangement j’adhère davantage à la seconde moitié, plus riche et narrative permettant à Goran de faire un parcours vocal quasi sans faute. Les nappes de claviers presque superflues sur la première moitié de l’album prennent ici une toute autre ampleur, nous permettant une plongée réelle dans l’écoute. L’on y retrouve en fin de compte l’aura du géniteur de l’Opera Rock « Genius », ce qui ne manquera pas de plaire à ses fans.

L’on débute donc doucement avec « Senseless ». Les guitares chaudes en mode guitar heroe californien et les claviers résolument dans un trip années soixante dix ouvre sur un morceau lent aux relans prog rappelant parfois Dream Theater et à l’approche rappelant parfois les mimiques AOR. Petit sursaut Heavy salvateur sur « Blind Soul » où le groove est roi, le morceau étant rythmé par le phrasé posé mais puissant d’un Goran princier. Quel timbre ! Plus speed, la double grosse caisse venant avec parcimonie en renfort, « Slave to the World » est j’avoue davantage ma tasse de thé mais l’élan est malheureusement de suite brisé par la sirupeuse ballade « Don’t Kill your dreams ». Cette première partie faite de haut et de bas pourrait décourager l’auditeur et il aurait bien tord de s’arrêter là, car Sieur Liverani a gardé les meilleurs surprises pour la fin, ce qui est ma foi un peu risqué.

 

Avec « The Endless Sleep » Daniele Liverani joue sur un tout autre tableau nous ouvrant les portes d’un concept très bien ficelé à la fois plus heavy, presque néo-classique par moments et plus progressif. Les arrangements peignant les tableaux sont de toute beauté, reflet plus qu’élogieux de ce que le compositeur sait faire de mieux. L’ensemble se veut à la fois épique et théâtral jouant pour cela autant sur les mélodies que sur l’impact narratif de son chanteur. Orchestre symphonique, choeurs, enrobages purement orchestraux ou combinaisons d’instruments, tout est savamment dosé par le maître pour offrir le maximum d’émotions. Un quasi sans faute qui fait de suite oublier les débuts chancelants de ce « Legacy » à double facettes.

D’ailleurs le titre track et le morceau « I’m Leaving this World » sont à eux seuls un pur régal auditif, pièces maîtresses qui feront sans doute date dans le petit monde des Metal Opéras.

 

« Legacy » est décidément une très jolie œuvre, ayant soit du mal à se mettre en place, mais qui ayant pris ses marques dévoilent un potentiel certain même si je ne peux m’empêcher de regretter un second acte trop court à mon goût. Liverani est davantage à l’aise dans un concept fermé…. « The Endless Sleep » en est le témoignage et c’est vraiment une pure merveille.

 

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Senseless

02. Pay For Their Art

03. Blind Soul

04. Slave To This World

05. Don’t Kill Your Dreams

06. Over And Over Again

07. The Endless Sleep / The Endless Sleep

08. The Endless Sleep / What Am I Supposed To Do

09. The Endless Sleep / Legacy

10. The Endless Sleep / I’m Leaving This World

11. The Endless Sleep / Tell Me The Truth

 

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 76%

Site du groupe / MySpace :

http://www.twinspirits.net

http://www.myspace.com/twinspiritsband

 

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse