Tim Muddiman – Domino Blitz

21 Mai 18 Tim Muddiman – Domino Blitz

Après un premier disque déjà marquant (Paradise Runs Deeper – 2016), le Britannique Tim Muddiman vient de sortir son nouvel opus, Domino Blitz.

Périlleuse, l’étape du deuxième album. Mais l’évolution est cette fois spectaculaire. Beaucoup plus puissant, Domino Blitz s’apparente à un voyage intérieur. Il aborde des contrées multiples, entre rêve, réalité, vie et mort. Un monde nocturne, prenant et tourmenté…

Tim Muddiman est à l’origine guitariste ; partout, bien que de manière éclectique, les guitares sont au premier plan. En ouverture, « Broken Down Superstar » installe une dynamique irrésistiblement rockabilly. Les effets de guitares ont aussi une couleur glam – référence indirecte, avec les paroles, à David Bowie. A l’instar de cette étoile broyée par le système, nombre de silhouettes énigmatiques et brisées vont apparaître au long des plages.

Musicalement, l’un des fils rouges est le blues, cher à l’auteur. Un blues parfois âpre, comme sur « Thrill » et « White Dove ». « Thrill » parle d’amour, thème récurrent mais souvent maudit. « White Dove », brut, moite, enfiévré, dessine des visions du Sud profond. Un conte sombre qui rappelle par endroits le meilleur Nick Cave.

Qu’est-ce que « Domino Blitz » ? Le morceau-titre dépeint un lieu peut-être imaginaire, où artistes, révoltés, marginaux – tous ceux qui n’entrent pas dans les cases – trouvent liberté et épanouissement. Echos du Blitz, légendaire tribu de l’after-punk londonien… La trame blues se teinte d’électro pour une atmosphère trouble, au groove sinueux. Entre volupté et angoisse, la voix communique un élan vital, celui de l’artiste confronté à une société absurde.

Les textes sont importants ici. Au sein de paysages sonores contrastés, ils créent des récits presque cinématographiques.
Le single « Get It On » est également dédié aux décalés de tous ordres. Pour cette sorte de marche inclassable et parfois dissonante, la voix se fait rageuse, à fleur de peau.

L’album est riche de ses différents styles. Autre facette, celle des chansons atmosphériques. L’une des plus rythmées, « Summer Moon », mêle une tonalité blues à des réminiscences indie Eighties. Percussions opulentes, très belles lignes de guitare. « From The Hills » et « Out Of This World » sont de superbes balades aux mélodies ciselées, nostalgiques. Tout comme « Wild Horses », qui égrène un jeu de guitares délicat et suggère d’étranges ailleurs. « Burn The Witches » évoque en creux la situation politique mondiale. Nappes de guitares arachnéennes, chant lent et sensible – instant poignant.

L’ambiance se transforme encore sur l’atypique « Clark Gable ». Une pièce d’un post-punk urgent, avec sa rythmique vibrante et ses guitares hypnotiques. La voix capte à nouveau l’attention : sensibilité à vif, sous-tendue de désespoir, pour esquisser l’histoire d’une solitude.
Car Tim Muddiman possède une voix singulière et nuancée, toujours sur le fil. Elle cristallise les émotions complexes qui irriguent Domino Blitz.
Exemple avec « Rat Ballads », morceau clé de l’album. Nouvelle volte-face, et plongée jazzy. Les bas-fonds de New York, la nuit, dans un passé incertain. Autour du chant en demi-teinte, les strates de guitares, les touches d’orgue, la batterie syncopée donnent corps à un personnage d’Irlandais déclassé et poète. Soudain les ombres de Gotham sont là, palpables : « Gas light in my eyes from the underground steam / I’ll write a song like Billy Walker, when the time slips away from me ».
Pour ce disque organique et protéiforme, Muddiman (songwriter, interprète, multi-instrumentiste…) est seul maître à bord. Artiste farouchement indépendant, il n’a voulu aucun compromis ; Domino Blitz a été élaboré via une campagne Pledge Music, avant de sortir sur sa propre structure Gun Street Music.
Le résultat est fascinant – une œuvre intense, pétrie de fougue et de mélancolie. Sans doute l’un des albums les plus forts de l’année.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
1 – Broken Down Superstar

2 – Thrill

3 – Get It On

4 – Domino Blitz

5 – Summer Moon

6 – From The Hills

7 – Wild Horses

8 – Rat Ballads

9 – White Dove

10 – Burn The Witches

11 – Clark Gable

12 – Out of This World.

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 85%

Site du groupe / MySpace :

> TIM MUDDIMAN ONLINE :
– Site
– Facebook

Be Sociable, Share!