Thy Disease – Anshur-Za

18 Jan 11 Thy Disease – Anshur-Za

Cinquième album pour les Polonais de Thy Disease (actifs depuis 1999 et originaires de Cracovie)… la maturité artistique se profile clairement et l’heure de la reconnaissance semble enfin avoir sonné. En effet, Anshur Za renferme en son sein le rayonnement nécessaire et les arguments convaincants pour que le groupe ne soit plus affublé par ses pairs d’un habit d’insignifiance. Se bonifiant avec le temps, la musique de Thy Disease a gagné autant en intensité qu’en pouvoir persuasif. Aujourd’hui, le propos tient sérieusement la route et la finalité s’écoute avec le plus grand des plaisirs !

Conjuguant harmonieusement une approche résolument « cyber » avec des guitares empruntées au Death Metal (on pense à certains travaux de Samael), exit les accointances au Black Metal et son folklore, les Polonais parviennent en 2010 à coucher sur disque une formule où le modernisme devient un prétexte à la déflagration sonore. Car oui, l’ardeur est de mise sur ce nouvel opus et elle s’exprime de  la meilleure des façons : avec intelligence et des accents pop du plus bel effet ! Finement harmonisée avec  des éléments indus et une électronique omniprésente (une version alternative de Deathstars survitaminée ?), cette volonté d’en découdre trouve son accomplissement à travers des titres fédérateurs (« Rotten Structure », le percutant et entêtant « Fog War », « Moral Supremacy »). Le chant impressionne par l’étendue du registre utilisé, la dynamique guitare / clavier s’avère impérieuse et le batteur semble animé de pulsions destructrices. Le propos est engagé, la retenue n’a pas été conviée et les bonnes idées virevoltent au son de séquences endiablées (« General’s Speech »). Les protagonistes jouent fort, avec une dextérité inspirant l’enthousiasme et étayés par une production calibrée pour l’occasion ; aucun titre ne provoque à l’agacement, in fine, rien ne fait véritablement défaut à cet étalement de bonnes intentions artistiques (le chant clair de l’homme que l’on nomme « Psycho » l’atteste sérieusement et allez, risquons nous, disons-le : cette reprise du « Frozen » de Madonna ne démérite pas !).

Thy Disease s’inscrit dans cette lignée de groupes qui réinventent habilement le Metal, qui le fait évoluer vers des terrains où l’ingéniosité et la pertinence dominent le propos. Efficace, facile d’accès et impétueux, Anshur Za est un disque qui ne tourmente pas les sens, qui n’est pas explosif d’originalité mais qui fait montre d’une indéniable maitrise du sujet. Gageons que cet album à la valeur certaine ne soit pas un chapitre sans suite ; à cet instant nous sommes plutôt confiants quant à l’avenir de Thy Disease !

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Blame

02. Fog Of War

03. Rotten Structure

04. Collateral Damage

05. Nightmare Scenario

06. Moral Supremacy

07. Freedom For Anshur-za

08. Code Red

09. Generals Speech

10. Salah Dhin

11. Sinner In Me

12. Frozen

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :

http://www.thydisease.com/

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse