Tesseract – Concealing Fate EP

06 Fév 11 Tesseract – Concealing Fate EP

Un tesseract est une forme géométrique complexe…  nous voilà bien aises de le savoir ! Groupe anglais ayant créé un petit buzz autour de quelques démos, Tesseract s’invite aujourd’hui dans la cour des grands avec un premier EP digne d’estime (EP qui annonce un album pour 2011).

Une basse diablement mise en avant au mix, des rythmiques : « mur du son entrecoupé de spasmes », des vocalises : « j’ai une jolie voix pop et mélodieuse et le chant hurlé de mon bassiste définit le contraste » et des lignes de guitares genre : « on se complète très bien mon ami et moi-même, il joue les petits motifs mélodiques (non sans une certaine classe) et moi je le soutiens avec mes rythmiques pachydermiques, plutôt linéaires c’est vrai, mais assez efficaces ».

L’ensemble résonne puissamment, ces jeune gens  font preuve d’un certain « pragmatisme » dans l’exécution de leur art et la cohérence est de mise sur ce Concealing Fate. Les assauts sont syncopés et les références sur lesquelles s’appuie le groupe sont bien connues de tous : Meshuggah et Textures en ligne de mire. Rien d’inutile dans ces six compositions progressives et aérées : l’agencement des séquences est finement pensée, certains mouvements ne sont franchement pas désagréables à l’ouïe (« Acceptance » et la mélodicité de cette ligne si entêtante, « Perfection ») et chacun des acteurs dispose d’un espace de liberté dans lequel il peut s’exprimer librement. Les structures s’étirent et les ambiances trouvent leur accomplissement dans une musique tantôt percutante tantôt atmosphérique mais toujours foncièrement moderne. Encourageant pour la suite et faisant preuve d’une maturité artistique étonnante, le groupe anglais ne surprend pas musicalement, n’éblouit pas quant à leur performance mais remplit un contrat de satisfaction avec application.

On discerne sans trop se forcer une puissance souterraine qui peut, le cas échéant, prendre forme, gagner davantage en assurance pour in fine s’imposer et convaincre totalement. En dépit d’un cruel manque d’originalité, les bases sont posées et sérieusement… on conjecture donc pour Tesseract des lendemains qui chantent (fort !).

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
1. Acceptance – Concealing Fate Part One

2. Deception – Concealing Fate Part Two

3. The Impossible – Concealing Fate Part Three

4. Perfection – Concealing Fate Part Four

5. Epiphany – Concealing Fate Part Five

6. Origin – Concealing Fate Part Six

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :

http://www.myspace.com/tesseract

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse