Scofferlane – Veto

10 Avr 12 Scofferlane – Veto

Quand Veto s’achève, un constat s’impose : c’est quand même fou d’arriver à unifier, dans un album aussi dense (quatorze titres), une telle multiplicité d’influences. Le post punk domine, c’est vrai, suave et dangereux (« La Nuit », quelle classe !), mais fricote avec le rockabilly (« On Predators », « I awoke ») et un psychédélisme sec et spectral (« Single Finger », « Rubber Arms »). De quoi contenter autant les inconditionnels des Doors, oui, que ceux de Bauhaus – Bauhaus dont on retrouve ici la folie rampante et les flamboyances noires, notamment par le biais d’un chant qui doit beaucoup à Peter Murphy – ou de Joy Division (« All because of us »). Production dépouillée, composition tortueuse, interprétation sur le fil du rasoir – basses ronflantes et très mélodiques, notamment –, Veto a de nombreuses qualités, et même si sa densité, justement, pourrait le desservir et faire regretter le manque de moments clef, on reste tout de même ébloui par sa nervosité, son foisonnement créatif et sa capacité à assembler les genres en un ensemble cohérent et, finalement, assez personnel. La Russie marque des points, et ce deuxième album de Scofferlane ne manque certainement pas de tenue.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 72%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!

Laisser une réponse