Satyricon – Live at the Opera

12 Avr 15 Satyricon – Live at the Opera

Les légendes du black metal ne meurent jamais : Marduk brille de mille feux (sorti début 2015, Frontschwein est une oeuvre aussi magistrale qu’inattendue), les vikings d’Enslaved poursuivent superbement leur quête progressive (In Times est un des albums de l’année 2015), Burzum maîtrise l’art ambiant avec la flamme de ses débuts (The Ways Of Yore [2014] est tout autant vibrant et énigmatique que Dauði Baldrs [1997] et Hliðskjálf [1999]), Mayhem est toujours aussi true et Satyricon renouvelle sa puissance démoniaque à chaque disque.

Dans une logique de prise de risques entamée depuis Rebel Extravaganza (1999), Satyr et Frost nous ont toujours prouvé que les forces du black metal ne se nichaient pas dans la posture, mais dans l’esprit, dans l’intention et l’intensité des énergies obscures qui s’expriment hors des codes du genre. C’est probablement sous cet angle que le duo norvégien a envisagé ce live, avec la mise à contribution de cinquante-cinq membres de l’orchestre national d’Oslo. Les chœurs sont évidemment grandioses, puissants et renforcent la dimension majestueuse des titres choisis ce soir-là (la performance a été captée le 8 septembre 2013 au Norske Opera & Ballett d’Oslo). Et des moments forts, il y en a tant eu qu’on ne peut les compter : on notera tout particulièrement l’apparition de Sivert Høyem (chanteur des excellents pop-rockeurs de Madrugada, bien connu du public nordique) en charge de reproduire live la beauté originelle de « Phoenix » et l’hymne « Mother North », épique lorsque les chœurs s’envolent vers le Valhalla. L’assurance de Frost et le rifing tranchant si caractéristique de Satyr font le reste…

Disponible en double CD / DVD (le concert est filmé par de multiples caméras qui n’oublient jamais de mettre en évidence le rôle décisif de l’orchestre, les plans captent l’émotion et le rendu est irréprochable), Live at the Opera est le témoignage d’un groupe qui a marqué les musiques sombres et qui s’emploie à ne jamais se répéter, pour toujours nous surprendre et libérer cette passion pour les musiques noires et électrifiées.

 

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
1. Voice Of Shadows 2. Now, Diabolical 3. Repined Bastard Nation 4. Our World, It Rumbles Tonight 5. Nocturnal Flare 6. Die By My Hand 7. Tro og Kraft 8. Phoenix 9. Den Siste 10. The Infinity Of Time And Space 11. To The Mountains 12. The Pentagram Burns 13. Mother North 14. K.I.N.G

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 76%

Site du groupe / MySpace :

– http://www.satyricon.no/

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse