Rush – Clockwork Angels

14 Juil 12 Rush – Clockwork Angels

Dix-neuvième album du groupe mythique canadien Rush, Clockwork Angels arrive encore à surprendre après l’excellent Snakes & Arrows sorti en 2007. Trente-huit ans après leur premier album homonyme, le combo hard prog reste en adéquation parfaite avec son temps, pourvu d’un son magistralement posé et mettant en valeur des mélodies gorgées à la fois d’une saveur seventies et pleines de fraîcheur, souvent plus rock que hard, parfois presque pop-prog. Impossible de rester insensible face à ces compositions aux structures complexes et efficaces, qui vous transportent dans un univers à part, dense sans être pesant. Fort de son passé, plus ou moins glorieux, Rush n’impose rien. Il distille avec délicatesse des parfums enivrants invitant à un voyage, tout au long de ces douze morceaux dont les paroles, œuvres du batteur Neil Peart, content l’histoire d’un type dans un monde de science-fiction rétro punk. Un roman signé Kevin J. Anderson devrait d’ailleurs suivre sous peu.
Musicalement, c’est l’escalade. « Caravan », dans une simplicité apparente, permet au voyageur de prendre ses marques en douceur avant d’entrer dans l’univers vaporeux, lourd d’un « BU2B » magnétique. Plus contemporain encore, le titre éponyme « Clockwork Angels » enveloppe l’auditeur d’un brouillard progressif, multipliant les changements de rythmes pour un rendu flirtant avec la perfection avant le tourbillon psychédélique, mi-rétro mi-ethnique de « The Anarchist ». Rush réconcilie passé et présent avec une déconcertante facilité, associant rythmiques et mélodies inspirées. La basse ronronnante de «  Seven Cities of Gold » se pose telle une passerelle intemporelle, un vestige rythmique du passé entre deux titres « Halo Effect » et «  The Wrechers », plus doux, aux allures de ballade. « The Garden », dans son piano et ses sonorités acoustiques, nous renvoie vers des sphères plus progressives. Mes deux moments préférés restant les rythmés « Headlong Flight » et « Wish them well ». Les deux titres mettent en valeur une batterie toute en sobriété au son « clair » et unique, tout autant que le timbre d’un Geddy Lee en grande forme.
Un album tout en délicatesse dont la palette sonore, d’une grande richesse, surprend agréablement.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Caravan

02. BU2B

03. Clockwork Angels

04. The Anarchist

05. Carnies

06. Halo Effect

07. Seven Cities Of Gold

08. The Wreckers

09. Headlong Flight

10. BU2B2

11. Wish Them Well

12. The Garden

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 79%

Site du groupe / MySpace :

http://www.rush.com

Be Sociable, Share!