RLW & SRMEIXNER – Just Like a Flower When Winter Begins

30 Avr 14 RLW & SRMEIXNER – Just Like a Flower When Winter Begins

Attention, rencontre au sommet entre deux figures de la musique post-industrielle : Ralf L. Wechowsky de P16.D4 et Stephen Meixner de Contrastate. Enregistrées entre 2010 et 2013, ces pièces renvoient indéniablement au passé des deux musiciens. Bruitisme industriel, collages incongrus, hörspiel, dissonances, drones, on nage en plein dans l’univers qu’ils ont contribué à créer, en parallèle à des formations comme Negativland et Nurse With Wound. La voix et le texte jouent néanmoins un rôle très important ici, l’album s’inspirant d’un genre de musique populaire allemande particulièrement médiocre que l’on nomme la schlagermusik et qui eut du succès dès la fin des années 50. Traumatisés par la bêtise de ce genre musical,  les deux alchimistes ont totalement transcendé les originaux, ne gardant que des portions de textes ou des samples, pour un résultat avant-gardiste, se rapprochant plus d’une pièce de théâtre radiophonique hallucinée et surréaliste. Ne connaissant pas assez bien la langue allemande, je passe sûrement à côté de tout un travail sur le sens des mots. En revanche, les pièces instrumentales sont particulièrement réussies : « Gummidorf » offre une parenthèse méditative de toute beauté, de l’ambient drapée dans l’obscurité qui couvre de vieux airs ringards jusqu’à une abstraction électronique totale, alors que « Spaßbremse » touche à la musique contemporaine la plus noire avec un grand travail sur la voix, forcément transformée, alors que des bandes magnétiques semblent être rembobinées de façon épileptique. Vibrations graves, archet glissant sur du verre, spoken words diffus, l’ambiance est fascinante. Cette même magie se retrouve dans « Wishing to be entertained » qui transite d’un montage sonore étrange vers des tambours militaires avant de nous traîner dans un paysage sonore poétique où les cut-up de mots se déversent sur trois notes de piano mélancoliques et réverbérées. Parfois plus noise (« Alle (Everyone) ») ou plus accessible (« The Man with the Sunglasses » chanté en anglais), ce disque est un voyage dans l’absurde, inventif et jouissif.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :


1. Blumen für den Prachtjungen
2. Old Hearts Rejuvenated
3. Gummidorf (Simply Happiness)
4. The Man with the Sunglasses
5. Alle (Everyone)
6. Wishing to be Entertained
7. Definition (Konsumation)
8. Gummidorf
9. Seligkeit
10. Spaßbremse
11. Definition (Degustation)


Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 82%

Site du groupe / MySpace :

http://www.monotyperecords.com/

Be Sociable, Share!