Rhapsody Of Fire – The Cold Embrace Of Fear A Dark Romantic Symphony

23 Déc 10 Rhapsody Of Fire – The Cold Embrace Of Fear A Dark Romantic Symphony

Après « Charlemagne By The Sword And The Cross » voici Christopher Lee, le Metal Warrior papi, de retour sous les projecteurs du nouvel opus de Rhapsody Of Fire.

Prêtant une nouvelle fois sa voix au combo transalpin dans une oeuvre symphonique de 35 minutes divisées en sept actes de prime abord très proche de son album « solo ». Compliment ou reproche détourné ? Non, car cette apparente filiation n’est qu’une sensation passagère et si cette symphonie romantique donne la part belle à la narration et aux orchestrations en tous genre, musicalement les choses prennent un tournant plus honorable et …métallique que celui pris par la légende du 7 eme Art. L’on y découvre en fait les différents visages de Luca Turilli et sa bande en condensé tantôt speed et symphonique tantôt plus sombre et mélancolique mais toujours avec le timbre enchanteur de Fabio Lione alternant les passages en italien et en anglais pour provoquer des émotions intenses.

Ce monument épique comme l’appelle lui même le groupe, s’insère dans la continuité de « The Frozen Tears Of Angels » et donc dans la logique de la « Dark secret saga » en prenant les mêmes schémas créatifs. L’annonce d’une pièce de 35 minutes m’avaient un peu effrayée mais finalement on est en présence de Rhaspody of Fire ni plus ni moins.

Après un premier acte sorte de bande son de film épique s’achevant par l’agonie d’un des protagonistes, le second « Dark Mystic Vision » plante le décors, doux et résolument symphonique préparant l’entrée en scène de la pièce maîtresse le long « The ancient Fires of Har-Kuun ». Là c’est toute la puissance créatrice de Luca qui vous saute aux oreilles, le compositeur étant une sorte de Wagner des temps modernes. Le titre multiplie les ambiances avec des orchestrations titanesques et un côté néo-classique mettant en valeur les six cordes.

Durant près de quinze minutes l’on traverse des envolées lyriques, des tempêtes épiques rappelant l’enfance du combo italien mais aussi des moments plus mélancoliques où le chant de Fabio va crescendo soutenu ça et là par une chorale majestueuse. Les moments speedés se retrouvant mis en valeur par les accalmies et les passages lents conférant en contrepartie tour toute leur puissance aux impulsions guerrières formant un tout indissociable dont l’efficacité est réelle.

Du coup les quatre minutes narratives de « The Betrayal » malgré la présence du timbre grave du Christopher Lee arrivent comme un cheveu sur la soupe gâchant un peu l’élan originel de cette écoute.

Puis c’est au tour du cinquième acte de venir combler l’auditeur, ballade moyenâgeuse en italien façon Blackmore Night version masculine, le titre touche par sa simplicité plus que par son originalité; finalement les titres lents chantés en italien ne sont pas une grande nouveauté chez Rhapsody mais étrangement ils font toujours leur petit effet.

Chorus en avant, « Erian’s Lost secret » nous ramène de suite à la période « Symphony Of Enchanted Lands », Heavy tout autant que symphonique, l’hymne épique transporte l’auditeur dans des contrées déjà foulées par le passé. L’on prend plaisir à re-découvrir ce paysage symphonico-héroïque peuplé de chorus poignants avant de refermer cette pièce sur un nouvel acte narratif, plus sombre, plus quelconque aussi.

Au final « The Cold Embrace Of Fear – A Dark Romantic Symphony » est une bien belle oeuvre sans réelle surprise puisque dans la continuité logique des compositions du maître Turilli. Malgré la tonalité théâtrale de l’ensemble, je dois bien avouer qu’au final les seuls actes III, V et VI auraient suffit à me combler…

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. ACT I – The Pass Of Nair-Kaan

02. ACT II – Dark Mystic Vision

03. ACT III – The Ancient Fires Of Har-Kuun

04. ACT IV – The Betrayal

05. ACT V – Neve Rosso Sangue

06. ACT VI – Erian’s Lost Secrets

07. ACT VII – The Angels’ Dark Revelation

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 76%

Site du groupe / MySpace :

www.rhapsodyoffire.com

www.myspace.com/rhapsodyoffire

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse