Philippe Tagli – Capitaine Fuck, suivi d’un Manuel de Combat

21 Nov 14 Philippe Tagli – Capitaine Fuck, suivi d’un Manuel de Combat

Photographe et romancier, Philippe Tagli suit son bonhomme de chemin depuis deux décennies, s’inspirant grandement du quartier Mermoz à Villejuif, là où il a grandi et réside toujours. Pourtant, son Capitaine Fuck est bien l’antithèse d’un récit social sur les problèmes des gens des cités. Bien au contraire, sa prose est délirante, fantasque, renouvelant le langage de la science-fiction en se permettant même d’y introduire tout un tas de haïkus tranchants et délectables que l’on a plaisir à lire et relire. En effet, Capitaine Fuck c’est un peu comme une version dégénérée de Star Trek ou de 2001, l’odyssée de l’espace. Fuck est le capitaine le plus dépressif de l’espace. Après une vie de combats, il cherche la solitude. Même le sexe ne lui procure plus de plaisir. Pourtant, les mutantes avec leur clitoris au fond de la gorge s’y connaissent niveau fellations, mais rien n’y fait. Il est allé au bout du vice et il est fatigué. Avec sa balafre sur le visage à la Albator, son look de touriste en tong et bermuda et son air cadavérique empestant les cigarettes au menthol, Fuck n’a rien du héros traditionnel. Néanmoins, il fait figure de mythe, lui qui peut contrôler le néant. En effet, il est le seul à pouvoir effectuer un tête-à-queue dans l’espace avec un cuirassé. Se défonçant au rêve ou aux joints d’un cannabis nommé Tchernobyl, vous aurez compris que Fuck est un personnage plus qu’atypique. Son ordinateur-compagnon ne se nomme pas HAL mais l’Âne sauvage et il porte bien son nom. On suit donc les aventures abracadabrantes du capitaine, ses tentatives de réinsertion des gosses des HLM, ses luttes avec les Forces du Freedom, sa courte carrière de pilier de bar, ses combats au sabre avec les samouraïs et j’en passe. Mais il y a une chose qu’il aime par dessus tout et qui lui procure du bonheur : ce sont les écrits de Philippe Tagli, le poète du béton, dont le manuel de combat composé de haïkus est retranscrit en fin d’ouvrage. Inventif et constamment drôle, ce Capitaine Fuck est une lecture à conseiller à tous ceux qui veulent plonger dans un univers sans limites et complètement déjanté. Vous trouverez même ce Fuck assez attachant. Comme Tagli l’écrit : « Il n’aimait pas la vie. Elle le lui rendait bien ».

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 80%

Site du groupe / MySpace :

http://www.editionsbaleine.fr/

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse