Phil Von. – Blind Ballet

02 Mai 15 Phil Von. – Blind Ballet

Phil Von vient de sortir chez Ant Zen un album en solo. Celui-ci a donné lieu dans notre numéro 24 à une interview avec Mäx qui souligne l’importance des field recordings dans cette série de travaux. Habité par les travaux de Von Magnet et des projets annexes – comme par exemple le disque réalisé en compagnie des Musiciens Gnawas de Fès – je ne résiste pas à l’envie de poser à mon tour des mots sur ce disque.

C’est la première fois que Phil Von propose un travail aussi épuré. L’album est une sélection de titres et de bande-sons composées pour des performances, associés à d’autres pistes plus personnelles. On y sent comme un tournant. Les derniers Von Magnet exploraient des compositions amples, structurées, déjà à l’écart des samples et dynamiques électroniques qui dominaient jusqu’alors. Le rythme se faisait moins prégnant, mais il ponctuait encore Ni Prédateur ni Proie (2008) et Archipielagos (2012).
La sensation qui domine ce Blind Ballet est liée à l’utilisation du silence. Jamais total, il acquiert une densité rare. Il produit du suggestif, comme sur l’inaugural « Entre Chien et Loup ? ». Le choix de cette ouverture est intéressant car elle oblige à écouter. On ne bascule pas dans le cinématographique ou la tentation de visualiser ce qu’ont pu être les spectacles sur ces thèmes (en vrac : Bouche Cousue, Collectif Be, DO-Theatre, Entre Terre & Ciel, Juan Pablo Lastras, Sakurako & Re-United Now-Here, Underclouds). Phil Von. a sélectionné des pièces qui fonctionnent indépendamment de la scène. Ainsi « Lost Ballet » et ses bruits de jardin d’enfants sert habilement de transition à « Blind Crystals » qui s’articule sur les souffles humains. Il y a chez Phil Von. une volonté de se rapprocher de ce qui animait les créateurs de l’Arte Povera : partir d’éléments bruts et les agencer pour faire émerger une poésie. Cela demande un échange avec l’auditeur. Au-delà de l’ambiance, du décor, quelque chose d’autre arrive : il y a une beauté dans l’humain, une harmonie entre l’espace et la manière dont nous l’habitons ; par notre présence, il prend véritablement sa plein dimension.
La musique est discrète, c’est elle l’accompagnement tandis que les voix se font caresses en arrière-plan (« Bleeding Caress ») et le recueillement prime. Il ne faut pas attendre de compositions strictement musicales, on reste dans le contemplatif, à la façon dont Lisa Gerrard a su dernièrement élaborer ses partitions. « Taire » flirte avec le drone, un son d’abord tenu en sourdine, puis la superposition d’un deuxième, quelques cloches en harmonie avant une montée de nappes démultipliées. Là encore les voix ne sont qu’un habillage léger, un voile quasi transparent. De par le nom utilisé, de par la photo de cet œil qui se force à rester fermé, l’album joue symboliquement de la transition. Plusieurs titres miment cet état, cet entre-deux, reléguant les glissades flamenco à n’être plus des échos assourdis, des clins d’œil. « Feu » ne conserve que le cœur du flamenco, avant de basculer dans une rage festive où les craquements du feu évoquent des coulées d’eau. Et, même lorsque la voix féminine se fait narrative (« Chip Chop »), la musique privilégie l’observation à la description, soupirant dub et ambiant.
L’album, reposant, aveugle comme un regard lancé au soleil peut éblouir, fige des instants. C’est une pause discographique, un travail de textures et de dimensionnement musical (Norscq est encore de la partie). Phil Von. adresse aux auditeurs de Von Magnet une carte sonore audacieuse. Après le double DVD rétrospectif de 2014 (Performances 1985-2013), il en est là, il compose aussi ces pièces. Pourra-t-il les intégrer à Von Magnet, bien plus démonstratif ? En a-t-il l’envie ? Quelles que soient les réponses, la maîtrise montrée ici habitera la suite des ses voyages musicaux.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01 Chien et Loup ?

02 Bleeding Caress

03 Chip chop

04 Lost Ballet

05 Blind Crystals

06 Taire

07 Loss of Balance

08 2 Lovers on 1 String

09 Wire Dancer

10 Feu

11 Without Wings

12. Pindal (para Luz)

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 80%

Site du groupe / MySpace :

http://www.vonmag.net/

Be Sociable, Share!