Pavillon Rouge – Solmeth Pervitine

27 Août 12 Pavillon Rouge – Solmeth Pervitine

Après un mini-Cdr de promo, Pavillon Rouge a défini ce qui fera sa particularité et sort son album. Le groupe livre un digital metal aux ambiances souvent glacées (« Solmeth Ascension ») que des breaks plus rock viennent magnifier. Derrière ces nappes synthétiques (la bio cite Emperor), le travail rythmique est poussé, tant du côté percussif que des riffs concassés. Comme leurs goûts sont variés, leur musique en appelle à plusieurs registres. S’ils tendent vers l’hellektro, il s’agit d’être plus dense que la majorité de ces groupes : chez Pavillon Rouge, le travail électronique n’est pas un ajout superficiel, mais un élément essentiel, travaillé comme le montrent l’instrumentale transition « Le Cercle du Silence », l’ambiant noire de « Des Cimes, des Abimes » ou encore l’intro new-wave de « Avesta, le Vent effacera tout » (le groupe cite d’ailleurs Indochine, non ne fuyez pas!). Ce penchant se dévoile surtout dans des éclairages gothiques (l’intro de « Exubérance / Exaltation ») et se confirme par l’audacieuse reprise du « Sadist Sagitarius » de Cinema Strange.

Les vocaux en français hurlés et saturés de Kra Cillag (nouvellement arrivé), secondé par Yvh ne demandent qu’à être repris en chœur. À l’heure où Tamtrum cesse la bataille et donne ses quatre derniers concerts, Pavillon Rouge peut prendre le relais, notamment à l’écoute d’ « Évangile du Serpent » avec son électronique malsaine et ses vicieuses guitares. Cette hargne communicative doit autant au hardcore qu’au métissage rock-indus des Sidilarsen (« Le grand Tout s’effondre ») ou à l’efficacité du punk pour mieux s’imposer (« Les Membranes vertes de l’Espace »). Des samples bien calés aident à supporter les plans les plus heavy des quatre gaillards (« Sept Siècles et le Fer », le solo sur la reprise de C.S.) et la longueur des titres (ils apprécient les cinq minutes) amènent les ambiances à leur exacte maturité.

Comme ils le samplent : « Vous êtes déjà morts ! »

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Solmeth Ascension

02. Sept Siècles et le Fer

03. Exubérance / Exaltation

04. Évangile du Serpent

05. Le Cercle du Silence

06. Les Membranes vertes de l’Espace

07. Sadist Sagitarius

08. Des Cimes, des Abimes

09. Le grand Tout s’effondre

10. Avesta, le Vent effacera tout

11. Jad XTC

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 76%

Site du groupe / MySpace :

http://www.myspace.com/pavillonrougetheband

Be Sociable, Share!