Oscar Louise – Empty House

02 Mar 13 Oscar Louise – Empty House

Cet espace vide que décrit le titre du premier album, il fallait le remplir. La voix de Rachel Hamel (alias Oscar Louise : Oscar pour Wilde, Louise pour Brooks, artiste dont le background est d’abord classique) remplit son office à merveille, soutenue entre autres par l’écriture et la présence de Michael Frei (Hemlock Smith). Des rapprochements peuvent être faits avec des noms qui nous sont chers dans la pop, la musique folk ou le rock (Walkabouts nous vient à l’esprit sur « A Tale of the Sea », premier single où Frei et Hamel croisent le fer), mais Rachel fait d’abord exister par un timbre maîtrisé, caressant ou dans une sensualité plus assumée, une série d’écritures raffinées, variables dans leurs intentions, mais qui ratissent au global un champ clair-obscur (« Fourteen »). Le spleen et un jeu intime font leur œuvre sur les pièces pianistiques (« Lucinda », « Unhappy ») quand ailleurs, cette pop coule une bielle jazzy (sensation de confort sur « Cold Steel »). Empty House se conclut sur une écriture épique : un crescendo ambiancé et superbe intitulé « Seconds » et auquel nous aurions bien imaginé quelques épaisseurs supplémentaires. Mais le cap du premier album est passé, et Oscar Louise y impose une manufacture soignée, un climat, un boisement. L’avenir dira si elle pousse les contrastes, si les flux se déchaînent. On l’espère.

> WEB OFFICIEL
www.oscarlouise.com

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!