Orchid – Mouth of Madness

30 Juin 13 Orchid – Mouth of Madness

Nostalgiques d’une époque lointaine où les sonorités stoner et sombres étaient à l’honneur ? Le groupe de San Francisco Orchid a pensé à vous. Sur la corde raide entre plagia et comeback volontaire aux seventies, le combo emprunte sans complexe le chemin de ses glorieux aînés Black Sabbath, poussant même le mimétisme jusqu’à nous proposer, au milieu de mélodies embrumées et de grooves bluesy, un « Silent One » ressemblant à s’y méprendre au princier « Into the Void ». Seul un chant, quelque part entre Jon Oliva et Blackie Lawless, nous rappelle qu’il ne s’agit pas d’un bootleg de la bande à Ozzy mais bel et bien du second véritable album des Américains d’Orchid. On pourrait crier au scandale, pourtant ce son vintage proche de celui de Paranoid, ses riffs dont la paternité aurait pu être attribuée à Tony Iommi nous font retrouver à l’heure du tout numérique, de la mégaproduction, l’essence même du heavy des années soixante-dix. Un heavy sans fioriture mais pourvu d’une âme, transpirant la sincérité. Orchid ose ce retour vers les racines du mal et tend à faire revivre l’état d’esprit du heavy metal originel, ce qui en fait un groupe hors normes, hors du temps. The Mouths of Madness, enfin, a sans aucun doute l’aura ténébreuse d’un Master of Reality ou d’un Volume 4 mais pourra-t-il se vanter du même succès ? Les époques se suivent et ne ressemblent pas en tout.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 66%

Site du groupe / MySpace :

http://www.orchidsf.com/

Be Sociable, Share!