Motherfucker – Confetti

26 Fév 16 Motherfucker – Confetti

Excellent album que celui-ci. Le ton général est celui d’un rock-noise qui a su totalement s’éloigner des dissonances de Sonic Youth (« Carl Sagan’s Ghost » et son intro comme surgie de Goo) pour privilégier un dureté quasiment grunge dans l’esprit. Cependant, quand on pense à L7 (« I’m fucking Dick Dale »), le groupe s’est déjà dirigé ailleurs. C’est rapide et lourd, surprenant (« I want the F » ressuscite un son à la Voivod !), et très vitre extrêmement attachant. Aucune redite, chacun des neuf titres (dont cinq sous les trois minutes) dégage son propre espace et semble être (re)connu immédiatement. On a même un zest de chant death-rock (l’écho sur la voix) comme sur ce « Methwitches » qui en appelle aussi bien aux Super Heroines et 45 Grave qu’au récent titre « Cosmic » de nos Modules Étranges nationaux. La batterie est somptueuse, sans excès, elle tape juste avec un son bien sec et des roulements quand il en faut (« Wild Cherry Nightmare », « Good Time »). Bien rock dans son ADN de base (la basse impulsive de « Confetti »), multiple dans sa façon de le faire danser, Motherfucker, malgré un nom trop évident, pourra rassembler une belle horde de fans dans les mois qui viennent.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :

http://motherfuckermotherfucker.bandcamp.com/

Be Sociable, Share!