Michel Cloup Duo – Minuit dans tes Bras

28 Fév 14 Michel Cloup Duo – Minuit dans tes Bras

Le premier album solo de Michel Cloup et du batteur Patrice Cartier (en duo, donc…) sorti en 2011 et construit sur une belle dose d’épure, avait fait oublier ses projets antérieurs (Diabologum, Experience) pour nous amener vers un univers introspectif, intime et teinté de pudeur. Rebondir après un tel premier essai était un pari risqué, relevé cependant avec brio par Michel Cloup et son complice avec Minuit dans tes Bras.

Depuis 2011, les deux hommes ont arpenté les scènes pour défendre leur premier opus Notre Silence avec, imperceptiblement, un gain de cohésion et de tranchant. Le nouvel album en profite donc : plus dur, plus rêche que son prédécesseur avec des titres comme « Sortir boire et tomber » ou « Ma vieille Cicatrice » en tension, sur la brèche. Une réelle ouverture stylistique se manifeste également dans l’adoption du format chanson « Nous vieillirons ensemble », et les deux hommes se sont octroyé plus de liberté pour « Minuit dans tes Bras #2 », issu d’une séance d’improvisation. Le titre, faisant plus de douze minutes, basé sur une progression fascinante, termine en instants de grâce avec la voix intemporelle, rassurante et maternelle de Françoise Lebrun, prononçant avec douceur et apaisement ces paroles : « N’aie pas peur c’est juste moi… quoiqu’il en soit, ferme les yeux, ne t’inquiète pas… je continuerai à veiller sur toi », dans un contexte qu’on imagine de départ vers l’ailleurs, l’au-delà.

L’album reflète une écriture en apparence simple mais profondément juste. Michel Cloup nous parle, comme un ami qui nous confierait ses émotions. Et on accueille ses textes, ses instants de vie comme s’il s’agissait des nôtres. Chacun pourra aisément trouver dans cet album un peu de lui, comme un écho à ses propres
angoisses mais aussi à ses propres bonheurs. Il ne s’agit jamais d’être plaintif ou uniformément sombre, et ci et là jaillissent autant de traits apaisants, positifs même si teintés de mélancolie : « La vie continuera aussi longtemps que nous serons réunis dans la torpeur de ce lit » (dans « Nous vieillirons ensemble »). Les thèmes abordés tournent autour de l’être aimé, dévoilant un intime réel ou fantasmé mais troublant toujours : « J’ai peur qu’en se cherchant, on finisse par se perdre » (dans « J’ai peur de nous ») ; « Je t’ai trompé avec ma solitude » (dans « Minuit dans tes Bras » ). Michel Cloup est un orfèvre des mots. Chanter, en français, les accidents ponctuels de la vie, l’angoisse de vieillir, les excès, les contradictions et les tensions du quotidien avec retenue et pertinence est son tour de force. Minuit dans tes Bras, d’ores et déjà, semble être de ces albums qui nous accompagneront longtemps.

« Minuit dans tes Bras » – LIVE @ Le Tremplin
Image de prévisualisation YouTube

Be Sociable, Share!

Tracklisting :


Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 85%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!