Melmac – Le Désert avance

26 Mai 11 Melmac – Le Désert avance

Ce n’est pas Alf qui a composé cet album : pas de miaulements désespérés de chats, pas de gros rires tonitruants, pas non plus de codage pour un éventuel « Anarchistes et Libertaires de France ». Non, Melmac, c’est depuis douze ans le projet des frères Reverter. Voici donc leur troisième album, long trip de dissonances palpables et rugueuses, un noise-drone claustrophobe qui rejette toute langueur. L’équilibre trouvé est précaire car la volonté première de ces compositions semble être de ne pas faciliter l’écoute d’éventuels auditeurs béats. Alors vas-y que je te bastonne d’un larsen qui vient soudain planter son burin dans ces sculptures de silences et de bruits.

Les guitares impeccablement posées doivent une partie de leur précision aux travaux de Lee Ranaldo, mais la lourdeur des attaques va chercher plus loin. Ce désert parcouru me fait irrémédiablement songer au long passage des trains minéraliers Nouadhibou-Zouérat de la Mauritanie (« Boom »). Un spoken word lointain (« Le Désert avance ») vient rappeler que l’humain est présent, comme une déclaration de principe, un manifeste : si le désert avance, c’est que l’homme se laisse prendre par la nuit. De circonvolutions en observations, les musiciens imposent une belle montée bruitiste sur le final « Soldat » avant que le train ne revienne happer ce qui reste de nos esprits pétrifiés.

Un disque compact, abrasif et poreux par endroits : une pierre apte à faire dérailler n’importe quel convoi.

« Le Désert avance » existe sous format vinyle avec son CD d’accompagnement.

 

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Trahison

02. Killer

03. Boom

04. Le Désert avance

05. Accident

06. Soldat

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 66%

Site du groupe / MySpace :

http://melmac.believeband.com/

Be Sociable, Share!