Letzte Instanz – Ewig

11 Sep 12 Letzte Instanz – Ewig

Catalogué parmi les groupes de neue deutsche Härte (le nouveau hard allemand), sous-genre initié par Oomph! au milieu des années 1990 et popularisé par Rammstein, Letzte Instanz se distingue par une utilisation récurrente du violoncelle et du violon. Leur dernier album n’y fait pas exception. Ambiant dans son incipit, comme pour marquer d’entrée la caractéristique néo-folk du groupe – autre singularité connue des Allemands (l’electro s’imposera plus tard) , « Ewig » se dirige immédiatement, presque inexorablement, vers des mélodicités catchy (« Nur für uns »), des structures assimilables, du easy listening (« Ewig ») proche de la synthpop. Comme si le NDH utilisait une formule telle qu’elle produirait indéfiniment les mêmes effets. Une impression qui conduit peut-être Letzte Instanz, depuis ses débuts, à intégrer ces violons, ces violoncelles, cette touche electro-folk afin de sortir des sentiers battus et rebattus par les grosses guitares (moins grosses ici que celles de Rammstein) et leurs rythmes, leur palm mutes si typiques. Des choix d’arrangements bien établis, même dans ses digressions savamment contrôlées, qui parviennent néanmoins à faire sauter la barrière de la langue aux oreilles du public non germanophone, comme si la musique arrangée façon neue deutsche Härte polissait l’accent (injustement) décrié de l’allemand. Letzte Instanz a encore ainsi produit un metal générique et donc efficace dans ses parties les plus hard, des chansons si pop que les lignes de chant feraient presque penser à du Peter Heppner en solo (si si ! – cf. « Von Anfang an »), et un album tout entier rude mais chaud, sensuel là où Rammstein fait de la pornographie, les deux groupes ayant largement l’un et l’autre leur place dans votre discothèque. A choisir à chaque fois selon votre humeur.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!