Laibach – Also Sprach Zarathustra

25 Juin 17 Laibach – Also Sprach Zarathustra

Nous ne comptons plus les disques de Laibach qui sont restés, ces dernières années notamment, un poil en-dessous de nos espérances, pour ne pas dire plus. En même temps, il ne nous fallait pas attendre d’autres Nova Akropola (1986) ou Opus Dei (1987), sauf à vouloir absolument se faire traiter de bleus ou d’agités de l’espérance.

Une chose est par contre restée certaine : le collectif garde un sens de la dérision diversement apprécié et reste maître absolu dans l’art de faire des « coups » – et des gros, parmi lesquels ranger la récente tournée en Corée du Nord.
Une tournée qui occasionna une rencontre et un échange bref, premièrement, avec le vice-ministre de la culture. Au show de Laibach apparurent forcément des personnalités du sérail politique (officiels du parti, ambassadeurs – c’est dire la solennité du moment [sic]). A juste titre, le coleader de Laibach Ivo Saliger vit autant, dans l’expérience nord-coréenne, coup de chance que démarche cohérente. Confidence glissée à Rolling Stone : « Laibach has, since its very foundation, been dealing with totalitarianism in all its manifestations ; therefore visiting North Korea was absolutely a must-do. »
Il ne nous viendrait même pas à l’idée de contredire.

Image de prévisualisation YouTube

Une visite du Nord qui se double avec celle, en 2017, de la Corée du Sud – ce dont le groupe n’oublie pas de rappeler le caractère unique, bien sûr : il est le premier à accomplir le périple intégral. Plus de jaloux. Nous leur demanderons à l’occasion s’ils n’auraient pas de la famille proche en postes-clefs au sein de la diplomatie slovène qui se seraient démenés comme de beaux diables, en coordination avec leur tourneur, pour parvenir à pareil exploit. Parce que tout de même : visiter le pays de Kim, ça garde son petit côté mission impossible – et rien ne nous permet d’affirmer, sur l’action, que Tom « Super-Bond » Cruise aurait fait aussi bien qu’eux.

Image de prévisualisation YouTube

Mais parlons au présent (du verbe créer).
Le scepticisme qui a pu être le nôtre face à des disques tels que Volk (2006), ne s’est jamais manifesté à l’écoute, répétée, d’Also Sprach Zarathustra, successeur de Spectre (2014). Créée à l’origine pour une production théâtrale basée sur l’œuvre philosophique de Nietzsche, cette bande-son est la version finale de la musique que le groupe slovène a créée pour la pièce dirigée par Matjaž Berger pour le théâtre Anton Podbevšek (APT) de Novo Mesto.

L’ambiance déployée par le cru Laibach 2017 est glaçante.
Le groupe œuvre ici dans un registre atmosphérique, ce qui lui réussit à un niveau inespéré. Laibach touche en 2017 une profondeur certaine : le son reste dans un raffinement synthétique rare ainsi que dans une grande mesure (« Von Gipfel zu Gipfel »), étalant des ambiances uniques. Il se trouve ici magnétisme et une force hypnotique dont tous ses derniers travaux n’étaient pas pourvus (« Das Glück »). Le drame est contenu, et ce nouvel opus marquera le parcours. Il s’y expose musicalement tout ce que l’on peut aujourd’hui encore espérer de Laibach. La force intérieure des voix saisit par ses graves, et la finition est à un niveau de pur ciselage. Ces marches ont quelque chose de sourd, et qui interpelle (« Das Nachtlied II »). Elles rendent assurément justice à l’œuvre littéraire source.

Image de prévisualisation YouTube

Laibach n’est donc plus le même qu’à ses débuts, mais il n’en demeure pas moins : style et feeling industriel ressortent au plus fort de ces exposés dramatiques et pleins d’intériorité, nimbés de pianos fantomatiques (« Das Nachtlied I »). L’avenir de l’homme est questionné.

Also Sprach Zarathustra s’avère in fine un disque intense, destiné aux amateurs de littérature – comme de bien entendu – mais aussi et à un même niveau, aux adeptes du groupe comme aux amateurs de dark ambient et de musiques synthétiques austères et minimales.
Un bel essai, et un groupe qu’on a le sentiment de retrouver.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 80%

Site du groupe / MySpace : Image de prévisualisation YouTube
Be Sociable, Share!