La Nuit des Fées – DVD

07 Déc 10 La Nuit des Fées – DVD

Rendez-vous incontournable pour celles et ceux qui refusent obstinément un monde sans rêves, la nuit des fées qui s’est déroulée le 26 septembre dans la cité médiévale de Clisson aura fait son lot de bienheureux ! Depuis maintenant trois ans, l’équipe de Prikosnovénie convie ses créatures les plus fantastiques pour un festival haut en couleurs, en magie et en belles émotions.

Point d’orgue de cette célébration du beau et du merveilleux : les concerts de Djaima (dix minutes), Corde Oblique (vingt-deux minutes) et la tête d’affiche Daemonia Nymphe (qui se taille la part du lion avec une impressionnante démonstration en cinquante minutes) immortalisés sur ce DVD. Comme à l’accoutumée chez Prikosnovénie, un soin tout particulier a été apporté tant au contenu qu’au contenant. Filmées sobrement (le talent n’a pas besoin d’artifices pour rayonner !), les prestations de Corde Oblique et de Daemonia Nymphe enchantent et donnent le frisson. Corde Oblique et son romantisme latin ne manquent pas d’exposer en quatre titres des aptitudes à émouvoir plutôt saisissantes (l’impressionnant Riccardo Prencipe, guitariste et compositeur hors pair, hypnotisent l’auditoire avec un sens mélodique enivrant) et une prestance sur scène (la belle et non moins talentueuse vocaliste Claudia Sorvillo y est probablement pour quelque chose) qui bouleversera probablement les consciences. Le pouvoir d’envoûtement de ce groupe aux senteurs méditerranéennes prend sur scène une dimension insoupçonnable ; in fine, une sensibilité exacerbée au service d’un songwriting aux effluves étrangement familières mais si touchantes. Aussi, on note non sans un certain plaisir la présence du violoniste des excellents Ashram qui s’illustre en cette occasion dans un autre registre mais avec la même pertinence et le même engagement émotionnel (« Flying »). Son apport est loin d’être négligeable et constitue une force motrice sur laquelle s’articulent ces perles où raffinement et passion s’expriment à l’unisson. Tout aussi ardente mais évoluant dans d’autres sphères artistiques, la musique de Daemonia Nymphe se veut être l’incarnation mythologique de cette tendance qu’on qualifiera pour l’occasion de « musique sensible ». L’entité grecque impressionne réellement par son approche cérémoniale de la scène et une typographie à la dimension mystique insondable. Un ballet lunaire occupe la scène et on reste subjugués par tant de grâce et cette mise en mouvement chimérique. Ces cinquante minutes sibyllines et résolument théâtrales prennent la forme d’un voyage hors du temps et invitent les dieux grecques à un rassemblement onirique où virevoltent chœurs puissants et instrumentation traditionnelle… impressionnant disais-je !

Événement culturel atypique s’il en est, l’édition 2009 de La Nuit Des Fées et son affiche hétérogène furent un succès incontestable, ce témoignage vidéo le prouve sans conteste. Organisateurs, spectateurs et artistes peuvent se targuer d’avoir participé à un moment unique, au sacrement du beau, de l’imaginaire et de la magie. En ces temps où les « réalités concrètes » et les mutations sociétales nous rappellent notre triste condition, croyez-le, ce n’est pas rien !

Vidéo de présentation :

Image de prévisualisation YouTube

Prikosnovénie Records : http://www.prikosnovenie.com/

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
DVD 19 titres vidéo – 90 min :

Festival presentation (5 min)

Daemonia Nymphe (52 min) :

1. Physeos

2. Daemonos

3. The Bacchic Dance of the Nymphs

4. Divined by Trophonios

5. The Calling of Naiades

6. Summoning Divine Selene

7. Hymn to Bacchus

8. Dios Astrapaiou

9. Ecstatic Orchesis

10. Tyrvasia

11. Dance of the Satyrs

Corde Oblique (22 min) :

1. La quinta ricerca

2. Captatio Benevolentiae

3. Venti di Sale

4. Normandia

5. Solo Edo Notarloberti

6. Flying (Anathema’s cover)

Djaima (10 min) :

1. Horo

2. Mamo

Clip daemonia (3 min)

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 78%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!

Laisser une réponse