Kelley Stoltz – In Triangle Time

01 Mar 16 Kelley Stoltz – In Triangle Time

Très bonne basse (« Cut me, Baby »), chant typé new wave, synthés plus atmosphériques et batterie traitée façon jazz. Une guitare post-punk toute en retenue (« Jona ») et des vocaux en douceur qui chantonnent. La pertinence du disque n’est pas mise en défaut avec des titres attractifs, dans une lignée plus indie-rock (le surf neurasthénique de haute volée de « Pyramid of Time ») que pop (« Crossed Mind Blues » se fait pourtant Beatlesien dans son traitement), avec parfois une touche africaine dans la précipitation et le lâcher-prise (le dynamique « The Hill »). Ex de Sub-Pop qui l’avait hébergé le temps de trois albums, ce Californien réussit une synthèse assez inédite entre la pop psychédélique du milieu des années 60 (« Wobbly », là aussi très Mancunien) et les élucubrations multiples de l’étiquette post-punk. Ainsi, en s’éloignant des coldwaveux fans du Velvet, Kelley impose une dynamique cousine de la première, mais qui garde son étrangeté : (en oubliant le mystique « Destroyers & Drone », voilà un disque à classer de façon aléatoire dans le dossier garage sous LSD (« You’re not Ice ») ou dans celui du post-punk dance (« Star Cluster »)… Mieux encore : gardez-le près du lecteur.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 69%

Site du groupe / MySpace :

http://www.kelleystoltz.com/

Be Sociable, Share!