Jah Wobble and Keith Levene – Yin and Yang

24 Nov 12 Jah Wobble and Keith Levene – Yin and Yang

Jah Wobble est célébré chez les punks de la première (seconde?) génération après avoir claqué la porte du P.I.L. de Johnny (Rotten) Lydon. Sa contribution à la musique déborde très vite du cadre des deux premiers disques post-punk noise dub du groupe du rouquin. Jah Wobble sort ses propres productions, drague et élève le gratin de la scène musicale internationale, ne se refusant aucune audace stylistique (pour le meilleur, la version live de « Solaris » avec Bill Laswell et le pianiste Harold Budd, et pour le pire, le « Car Ad Music » un poil aguicheur). Après la création du label 30 Hertz en 1997, des associations avec le Chinese Dub Orchestra (2008) et le Nippon Dub Ensemble (2010), la formation du groupe Psychic Life avec Julie Campbell, le revoilà en compagnie de Keith Levene (après une courte entrevue musicale en 1990 pour offrir un titre à Gary Clail).
Keith Levene, justement, est lui aussi un rescapé des premières heures de Public Image Limited. En début d’année, tous deux ont subi les menaces de Lydon s’ils utilisaient ou jouaient des morceaux de P.I.L. ensemble, mais le « Metal Box in Dub » a vu le jour en concert.

On a là comme une sorte de revanche à des années de distance. Un sentiment étrange aussi, comme si ce que ces deux-là avaient à se dire n’avait pas pu émerger et allaient jaillir avec la même rage. Autant dire que l’impatience est de mise. Comment vont-ils marier leur basse, leur guitare et surtout leurs parcours musicaux respectifs ?< « Back on the Block », mal placé en milieu de disque, correspond exactement à nos attentes : lourde basse, volutes de guitares, changement soudain de mélodie, lente composition sourde, de laquelle les notes émergent, planantes et stridantes à la fois. Pas une grande surprise, mais un titre qui fonctionne. En fin de disque, « Understand » doublé par sa version Dub satisfait aussi pleinement. « Yin and Yang » en revanche possède en plus ce charme narquois que l'Angeleterre adule, des Sex Pistols (tiens, tiens) aux Happy Mondays sans oublier les Audio Bullys et leur « We don't care »... « Within You, without You » exprime l'immortalité du post-punk cold envoûté et psychédélique dans un son revivaliste qui séduira les fans de Sacred Bones Records. « Jags & Staffs » remonte lui aussi le temps pour un post-punk cold marqué du sceau du dub frémissant (un peu à la manière des expérimentations de Bauhaus) : la basse est sourde, lente, définitivement non rock'n'roll et la batterie claque sèchement. La voix porte haut son spoken word. Toutefois, la longueur évanescente du titre (qui aurait pu s'arrêter aux cinq minutes en resserant le propos), brumeuse, hallucinée, mais dans le mauvais sens, peine à garder une atmosphère sérieuse à cette harangue. Bien moins sérieux donc, la ballade « Mississippi » roulée (malgré son final tronqué), dans un esprit potache qui ragaillardira tous les slackers à casquette portée à l'envers. En revanche, nombreux sont les titres qui laissent de marbre. Certes, on peut aimer la basse et la façon dont elle sonne, mais on ne peut s'empêcher de penser que « Strut » (malgré ses deux parties distinctes et son ambiance early Ben Harper) et « Vampires » (bien enchaînée à Fluid) ne sont vraiment pas à la hauteur des exigences. Car quoi ? Sortir pléthore d'albums est une bonne chose quand les idées foisonnent, à condition que celles-ci soient finalisées. Au final, il ressort de ce disque l'impression d'une jam session plutôt bénéfique pour amorcer un dialogue (l'ambiance teintée de jazz sur « Fluid » qui rappelle les emprunts de MC900Ft Jesus). Reste que toutes les conversations ne sont pas destinées à être publiques, malgré de bons échanges. On attendra donc un deuxième disque pour entendre un autre type de frémissements.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Yin and Yang

02. Strut

03. Jags & Staffs

04. Mississippi

05. Within you without you

06. Back on the Block

07. Fluid

08. Vampires

09. Understand

10. Understand Dub

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 64%

Site du groupe / MySpace :

http://www.30hertzrecords.com/

Be Sociable, Share!