Glamour of the Kill – The Summoning

30 Juin 11 Glamour of the Kill – The Summoning

Un nom, une pochette, un look, ces jeunes anglais avaient tout pour me plaire…Du moins jusqu’à ce que j’appuie sur la touche play de mon lecteur.

Remarquez, le look aurait pu me mettre la puce à l’oreille. Mais bon certains groupes glam voulant rester jeunes et dans le coup s’en rapproche fortement je n’ai pas plus que cela été sur mes gardes.. n’est ce pas Mrs Nikki Sixx and co ?

J’étais donc prête à recevoir une bonne de fun et de rock n’roll, jusqu’à découvrir malheureusement trop rapidement le chant mielleux de Dave Richmond et le pendant agressif de ces deux compères six cordistes.

Des réminiscences glam, il y en a, présentes ici ou là, tout comme des racines évidentes s’ancrant dans le heavy speed des années 90, mais ce combo encensée par la presse britannique n’est finalement qu’un jeune groupe de plus surfant sur la vague Metalcore… à la mode.

La dite presse n’y est pas allée par quatre chemins, qualifiant le combo d’espoir le plus brillant du pays des dernières années !

Alors là, je me dis que je dois avoir un sérieux problème de perception de la musique voire d’audition , car honnêtement à part singer Bullet for my Valentine en y ajoutant une petite dose de heavy glam, je ne vois pas ce qu’apporte Glamour of the Kill.

Se contenterait- on aujourd’hui d’une musique bien construite, joliment interprétée et bien produite sans vouloir aller voir plus loin ? « The Summoning » a tout de la musique fast food, elle peut donner envie au premier regard et rassasie dès la première bouchée et après qu’en retient -on ? Pas grand chose si ce n’est un arrière goût de gras qui reste sur l’estomac, propre au sandwich produit à la chaîne pour le plus grand nombre et censé plaire à la majorité des consommateurs.

La philosophie artistique de Glamour of the Kill semble être la même, pourtant les guitaristes savent jouer et peuvent nous proposer quelques duels à l’ancienne plutôt sympathiques comme en atteste le speedé « Lost Souls ».

Ce jeune combo peut aussi émouvoir l’auditeur le temps d’un « Malevolent Reign », interlude malheureusement trop court où au travers d’un « The Summoning » à l’atmosphère propice au voyage comme en raffole les Brésiliens d’Angra.

Des raisons d’espoirs sont donc bien présentes, je l’admets, mais pas de quoi s’emballer davantage…pour le moment.

 

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01 If Only She Knew

02 World’s End

03 Feeling Alive

04 Dying From The Inside

05 Lost Souls

06 Malevolent Reign

07 Supremacy

08 Here, Behind These Walls

09 Through The Eyes Of The Broken

10 Army Of The Dead

11 The Summoning

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 60%

Site du groupe / MySpace :

http://www.gotk.co.uk/

http://www.myspace.com/glamourofthekill

 

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse