Gang – V

14 Juin 11 Gang – V

Au premier contact , j’ai d’abord cru avoir affaire à une réédition de l’album de Slayer « South of Heaven » tant les pochettes des deux scuds se ressemblent… mais que nenni, « V » est tout bonnement le cinquième album des Champenois de Gang qui fêtent là, par la même occasion, leur vingt ans d’existence.

De Slayer, vous aurez compris qu’il n’est point question chez nos frenchies; même si j’ai trouvé le « Never enough » qui débute les hostilités dans la lignée stylistique d’un « Black Magic » ou un « The Antichrist », époque où la bande à Kerry King cherchait encore sa voie et dans lequel on retrouvait des sonorités Heavy speed.

Gang est de toute évidence anachronique dans une époque en plein mouvement tant il semble enfermé dans un style très 80, sorte de Heavy bien roots et bodybuildé comme le pratique les Japonais de Hellhound ou les Américains de Ignitor.

Bill, le chanteur se montre à l’aise aussi bien dans des registres assez aigus et agressif mais également dans des registres plus médium. « Into The Silence Of The Sea » ne manquera pourtant pas d’hérisser quelques poils tout comme les deux références sus citées, tant le chanteur force sur ses cordes vocales.

C’est à travers de « Kill me » une composition épico- atmosphérique assez lente qu’il délivre le meilleur de lui même. Même si son accent n’est pas parfait, la langue de Shakespeare sied comme à gant à Bill qui montre bien paradoxalement plus de limites dans sa langue maternelle comme en atteste le seul titre en Français de « V », « Sacrifice », aux fausses allures de Thorgen, mais sans le petit côté folk décalé attachant des Picards.

Si techniquement on sent Gang un peu limité, la sincérité et le plaisir de jouer émanant de ce cinquième album nous le fait vite oublier à l’instar de combos de Punk rock dont l’énergie masquent souvent les faiblesses techniques.

Le titre « Overdose » joué avec un bruit de fond rappelant tout à tour une atmosphère de bar embrumée ou simplement une radio allumée à tendance à filer un peu la nausée tant musique et bruit de fond se confondent…c’est sans doute l’effet recherché et c’est réussi.

Les nostalgiques des cartouchières et bracelets à clous, seront, quand à eux, aux anges sur le clichesque mais au combien sympathique « Heavy Metal Fever ».

Dommage, toutefois, que la production maison de « V » soit si limite qu’elle gâche, il faut bien l’admettre une bonne partie du plaisir. C’est tout bonnement rageant pour un combo qui commence à avoir sérieusement de la bouteille.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. A Soothing Threath

02. Never Enough

03. Believer, Betrayer

04. Sacrifice

05. Kill Me

06. Into The Silence Of The Sea

07. Skull’s Out Of Genocide

08. Overdose

09. Heavy Metal Fever

10. In Memory Of…

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 65%

Site du groupe / MySpace :

www.myspace.com/gang51

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse