Freedom Call – Live in Hellvetia

15 Nov 11 Freedom Call – Live in Hellvetia

Un DVD à l’image du groupe te géniteur de la positive attitude métallique, c’est à dire  généreux, joyeux et très professionnel. La bande à Chris Bay après un album détonant plus heavy qu’à accoutumé (Legend of the Shadowking), nous offre un live à la hauteur de sa réputation sur vitaminée.  Au programme : un show helvétique speedé ( paradoxal ? Non 😉  comptant pas moins de vingt morceaux dont les hymnes incontournables du combo, un second concert enregistré au Raismes fest (cocorico) avec des moyens moindre mais encore plus de spontanéité. Ajouter un bonus décalé nommé « A perfect day in the life of Freedom call » où se trouvent interviews leader et de ses acolytes, une acoustique party on the beach , des scène backstage pleines de bonne humeur. De toutes évidences, on ne s’ennuie pas chez Freedom Call et cette chaleureuse ambiance transcende inévitablement  ce Live in Hellvetia.

Ne vous fiez donc pas à l’artwork assez vilain, il faut le dire, de la chose car le contenu ravira les fans du groupe à 200 %. Il faut dire qu’après six albums, ce live en images vient à point nommé pire même il était attendu, réclamé par les happy métalleux répondant toujours présents pour venir assister aux concerts du groupe allemand.

Version double Cds ou coffrets comprenant les deux DVD ainsi que les CDs, il serait dommage de se priver de l’image. Le tout étant accompagné d’un poster et d’un livret façon album de famille croquant l’âme du combo en quelques photos. L’objet est donc sympathique, l’utilisation du menu intuitive quoique se résumant à son simple appareil et les sous titres anglais bienvenus pour le non initié à la langue du grand Louis de Bavière. Voilà pour le contenant maintenant passons au contenu.

Le premier DVD comprend uniquement le concert enregistré au Z7 de Pratteln le 29 décembre 2010.  Vingt morceaux joués dans une salle bondé avec un Chris Bay communicatif et souriant comme à son habitude que demandez de mieux ? Un vrai marathon métallique pour les membres du groupe en tous cas qui gardent le sourire jusqu’à la fin. En parlant de membre,  le cap semble franchi, Daniel Zimmerman n’apparaissant  ni derrière les fûts, ni dans les interviews on peut se dire qu’il a été membre de Freedom call mais Klaus donne le change   en étant très  percutant et convaincant.

Le montage du concert se veut rapide, les plans se succèdent à un rythme d’enfer ce qui finalement rend palpable l’énergie du groupe sur scène. La set list n’oublie aucun des classiques tels « We are one », « Warriors », « Hymn to the Brave » et l’incontournable hymne « Freedom Call ». Quelle belle surprise de retrouver également « The quest » et son esprit épique. L’accent est également mis sur les titres festifs facilement repris par le public comme le sautillant « Tears of Babylon », « A perfect Day », « Mr Evil » et « Far Away » et sur le dernier album ce qui permet de statuer sur l’évolution du groupe toujours joyeux mais qui dorénavant sait aussi se faire plus Heavy ( « Thunder Storm ») ou théâtral comme avec « Merlin ». Finalement, le concert est le reflet parfait d’un groupe attachant avec son frontman décidément expert dans l’art de mettre le feu à la salle  et son jeu de scène imparable.

La seconde galette est axée sur des moments de vie du groupe que l’on retrouve en tournée on stage et backstage façon road movie ou dans des interviews humoristiques, Chris étant le liant de ce méli-mélo burlesque au travers d’une interview réalisée par Captain America ( ?). Un moyen supplémentaire pour Freedom Call de nous montrer qu’il ne se prend pas au sérieux même si il se donne à fond pour ses fans. Suit d’ailleurs un vrai moment de communion où Chris (et oui ce n’est pas le chef du groupe pour rien) se retrouve « seul » sur une  mini -plage  en mode intimiste pour nous offrir en acoustique « Freedom Call », une version reggae délirante de «Mr Evil » pour finir avec un «Turn back time » tout en finesse et une explication sur sa philosophie de vie « Don’t worry be happy ».  Lumière tamisée, feu de camp, on s’y croirait … un petit beuf entre amis sans prétention mais sacrément chaleureux. Dernière découverte de ce live, un enregistrement du concert donné le 12 septembre 2010 par le groupe en France. Moins travaillées que celles du Z7, les images « de jour » rappelleront certainement quelques bons souvenirs aux fans français venu soutenir Freedom Call à Raismes.

Un DVD à prescrire d’urgence  à tous les happy fans de Freedom Call ayant une petite baisse de régime en attendant les prochains concerts du groupe…un bon remède  également contre la morosité ambiante  actuelle « I like it, we like it… »

 

 

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. We Are one

 

02. United Alliance

 

03. Thunder God

 

04. Tears Of Babylon

 

05. Blackenend Sun

 

06. Queen Of My world

 

07. Out Of The ruins

 

08. Hunting High And Low

 

09. Drum Solo

 

10. Metal Invasion

 

11. Merlin – Requiem

 

12. Merlin – Legend of the Past

 

13. The Quest

 

14. Warriors

 

15. A Perfect Day

 

16. Far Away

 

17. Mr. Evil

 

18. Land Of Light

 

19. Freedom Call

 

20. Hymn To The Brave

 

 

 

 

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 82%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!

Laisser une réponse