Fist City – Everything is a Mess

09 Août 15 Fist City – Everything is a Mess

Sécheresse du son, guitares brutes et vocaux juvéniles, chœurs qui volent, mixage bien latéralisé, avec parfois un très léger décalage pour donner du corps à une musique extrêmement nerveuse. C’est sans chichis, et ça emballe juste. La batterie frappe dans tous les sens, maltraitant ses cymbales sans aucune pitié (« Rat’s »). Les titres sont sous les trois minutes (exception de « The Mess ») et se déclinent à l’identique. Une référence quasi obligée par Hüsker Dü puisque le chanteur-bassiste transgenre Kier Griffiths assume haut et fort ses orientations sexuelles. Un soupçon de Fugazi dans la fragilité émotive de sa voix (« The Small Dirty ») et une teinte Pixies pour cette façon de revisiter la surf-music sans vraiment y toucher (« Hey little Sister », « The Mess » plus orienté psycho…), référence qui boucle le parcours puisque Black Francis et ses potes aimaient le groupe de Bob Mould. Le résultat est grandement efficace sans être musicalement une révélation : la scène punk-rock de l’Alberta canadien tient là des bons hérauts foutraques pour lesquels l’attitude reste un maître-mot.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01- Intro

02- Fuck Cops

03- Let’s Rip

04- Hey little Sister

05- Bad Trip

06- Interlude

07- Shotgun

08- Surf’s up

09- Interlude

10- Interlude

11- Rats

12- The Smell

13- End of the good Times

14- Losers never Die

15- Interlude

16- The Mess

17- Interlude

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :

http://www.fistcitycult.com/

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse