Family Fodder & Friends – Sunday Girls (Director’s Cut)

21 Oct 15 Family Fodder & Friends – Sunday Girls (Director’s Cut)

Lancé par Aleg Pearce en 1979 avec tout un tas de collaborateurs, Family Fodder est issu de la même scène post-punk anglaise qui a vu émerger This Heat, The Raincoats, The Pop Group et tant d’autres. Grâce au travail de rééditions de Staubgold, on peut enfin redécouvrir l’œuvre délirante de ce groupe inclassable, sorte d’hybride entre new wave, dadaïsme, improvisations, pop absurde, dub et psychédélisme. Leur marque de fabrique est surtout l’humour et une musique qui ne s’interdit rien. Écoutez « Disco Purge » présent sur ce disque et vous ne verrez plus les dance-floors de la même manière. C’est jouissif à souhait.

Conçu comme un hommage à Blondie, Sunday Girls était au départ leur tout premier EP. S’y ajoutent les titres parus sur les 45 tours Debbie Harry et Playing Golf, ainsi que le morceau « Warm » sorti en single et deux autres extraits du maxi Te Deum de Frank Sumatra, le projet précédent d’Alig. Au final, on obtient un album de cinquante minutes qui tient parfaitement la route et qui retranscrit les débuts de cette famille dissipée en 1979-1980. On retrouve donc deux versions du « Sunday Girl » de Blondie, totalement déjantées bien sûr et avec un traitement électronique des voix parfois comique. Ce n’est pas la seule reprise. Syd Barrett est aussi revisité à la sauce siphonnée (« No Man’s Land »), tout comme la comptine « Le Grand Méchant Loup » répétée en boucle pour créer une ambiance de film de psychopathe. Parfois exotique (« Ragged Wolf of my Passions »), ensoleillée comme un slow (« Good Times Underwater »), leur approche peut se rapprocher de celle des Residents avec leurs combinaisons d’airs populaires et de bruitages avant-gardistes. « Playing Golf » pourrait rappeler le tube de Crawling Chaos, « Sex Machine », surtout dans les effets de voix. La new wave rêveuse de « Warm », avec sa voix féminine éthérée, elle, annonce le travail que feront Pram et Stereolab presque quinze années plus tard. « Debbie Harry » est, en revanche, une pop ultra speedée et figure parmi les grands classiques du groupe. Ce ne sont là que quelques unes des chansons les plus notables de ce joyeux florilège.

CDHülle.indd

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 77%

Site du groupe / MySpace :

http://www.familyfodder.co.uk

http://www.staubgold.com

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse