Ex Hex – Rips

20 Déc 14 Ex Hex – Rips

Quelle belle différence on a entre les bons Ex Hex et le rock mièvre, adulé par certains confrères, des Tiger Bell ! Ici, c’est direct, sans fioritures ni faux-semblants. Quelques effets pour relever ça et là un riff ou un coup de cymbale. Un zest d’Elastica dans le son bien garage et de beaux frissons old school entre saturations et mélancolie (« Radio on »). Les solos faciles fusent comme il faut, super bien capturés. C’est un punk-rock évident et hautement sympathique que nous livrent ces trois filles. Pas une révolution, mais une récréation. La voix de Mary Timony (la leader a fait partie d’autres groupes et a sa propre carrière solo en parallèle) se montre androgyne, toute en douceur adolescente (elle est pourtant née en 1970), les autres apportant parfois des chœurs légers pour multiplier les jeux harmoniques (« Everywhere »). Le rythme ralentit, la basse prenant sa place pour un résultat post-punk qui séduit encore plus. Les ratés sont rares : « Hot and cold » un poil poussif, ou ce choix de la longueur répétitive sur « War Paint » qui doit mieux passer en concert que sur disque. Cet album s’adressera donc aux fans d’une tradition de la chanson punky un peu sucrée, comme on savait en produire à la pelle en 1977 (« How you get that Girl »).

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 75%

Site du groupe / MySpace :

http://www.exhexband.com/

Be Sociable, Share!