Escama Serrada – Echis Carinatus

20 Nov 10 Escama Serrada – Echis Carinatus

Suite à un alléchant mais trop court premier CD, La Reina està mala (2009), en split avec Ô Paradis pour Tourette Records, on craignait que le projet de Sergio Méndez reste anecdotique. Ce second disque nous prouve que le Barcelonais a bien l’intention d’entamer une carrière plus durable… et tant mieux, car peu d’artistes peuvent se vanter aujourd’hui de reprendre le flambeau de la veine dadaïste de la scène industrielle. L’esprit de Nurse With Wound, DDAA ou HNAS planent comme jamais sur Escama Serrada, qui se plaît à confronter les ambiances avec un sens particulier du collage et de la sculpture sonore. Des cuivres succèdent à des guitares psychédéliques, des grincements de cordes côtoient des musiques de foire hystériques, des nappes cotonneuses se transforment en grognements rocailleux et en furie bruitiste. Le chant se fraie par moments un chemin dans ce marasme (Demian d’Ô Paradis apparaît d’ailleurs au chant sur le titre introductif, « De la Mano de la Muerte ») qui se révèle moins chaotique que le précédent CD et plus porté vers une forme de psychédélisme déviant ou de musique improvisée soutenue par une noirceur d’ensemble (particulièrement sur la face B). Le jeu de guitare de Ramon Riba y est aussi pour beaucoup. Nul doute que la scène dark va devoir compter sur les artistes passionnants qui émergent de Catalogne en ce moment (on n’est d’ailleurs pas surpris de voir le nom de Daniel Pablo d’Àrnica au mastering). Prometteur et vivifiant.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 80%

Site du groupe / MySpace :

www.myspace.com/caballoamor

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse