Eric Sardinas & big motor – Sticks & stones

14 Déc 11 Eric Sardinas & big motor – Sticks & stones

Le blues est l’une des formes d’expression musicale avec laquelle on ne peut résolument pas  tricher. Une bonne mélodie, une solide base rythmique ou une grosse production ne suffisent pas, l’essentiel, c’est l’émotion véhiculée. Certains se servent pour cela d’un piano, d’autres d’une guitare électrique, Eric Sardinas, lui, se sert d’une guitare dobro et fait l’usage intensif de la technique du slide, une méthode quasi infaillible quand elle est utilisée par un expert et Eric en est un !

Même si j’aime le blues dans son expression la plus rock n’ roll comme sur les vieux AC/DC de l’ère Bon Scott par exemple, je dois admettre que je suis loin d’être experte en la matière, préférant de loin les déluges de décibels Heavy. Pourtant j’ai totalement succombé aux charmes de Sticks & bones. Le Big motor d’Eric Sardinas émeu et enchante, comme tout combo de blues qui se respecte mais nous file également une bonne injection d’énergie rock presque sans aucune saturation, ce qui pour mon cas personnel relève de l’exploit tellement je suis patché à la distorsion et aux rythmique plombées.

Pour le coup Sticks & bones est une révélation et je dois bien avouer que cela fait quelques années qu’aucun album ne m’a autant convaincue. Les recettes sont simples, très  prévisibles, tirées des racines et de l’essence même du blues et du rock et pourtant la magie opère immédiatement tant  la sincérité déployée par Eric est identifiable dès les premières mesures.. Son jeu est une petite merveille, un  condensé d’énergie et d’émotions, tout en slide sur une guitare dobro (je l’ai déjà dit mais ce son chaud est un vrai régal), on est de suite transporté dans un monde aride, loin de toute civilisation au milieu des chevaux et autres bisons; les deux pieds dans des santiags. Les morceaux sont courts allant droit à l’essentiels, sans intro ou interlude inutiles. « Full tilt Mama » ou « Ratchet Blues » prouvent ainsi qu’en à peine plus d’une ou deux minutes, on peut sans problème faire fondre un auditeur. Outre son doigté sudiste hors du commun, le sieur Eric Sardinas nous dévoile également un joli brin de voix rocailleux qui sied comme un gant à sa musique envoûtante. Un petit plus   qui propulse encore davantage Sticks & stones vers les sommets d’un blues rock incontournable. Quand il branche la disto, met le pieds sur l’accélérateur et laisse ses doigts complètement s’exprimer sur le manche de sa guitare, le temps de « Behind the 8 », le sentiment de liberté et de toute puissance devient alors total, du pur bonheur à découvrir d’urgence !

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
1. Cherry Wine

2. Road to Ruin

3. Full Tilt Mama

4. County Line

5. Through the Thorns

6. Burnin’ Sugar

7. Ratchet Blues

8. Behind the 8

9. Goodness

10. Make It Shine

11. Too Many Ghosts

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 86%

Laisser une réponse