Emily Jane White – They moved in Shadow all together

28 Mai 16 Emily Jane White  – They moved in Shadow all together

Emily Jane White sort un quatrième album, They moved in Shadow all together, précédé d’une réputation erronée.
L’artiste serait folk, c’est entendu. Vous trouverez ici des guitares acoustiques, très bien. Des voix douces et subtiles, parfait. Mais l’Américaine native de San Francisco est tellement plus que cela, tellement plus que la catégorisation nonchalante dont elle fait l’objet. Nous avons affaire à une jeune femme dont l’engagement est viscéral, son expression en musique l’étant tout autant. Si l’on peut voir par brefs instants poindre une filiation avec PJ Harvey, période White Chalk, cet héritage n’est en aucun cas revendiqué et même poliment écarté, les deux univers quoique convergents sont uniques à leur manière. L’artiste chante la cause des femmes battues, dénonce l’exclusion, les violences sous toutes leurs formes avec un moyen, celui de l’investissement émotionnel inconditionnel, et une fin, celle de l’apaisement par l’art. Pas de grandiloquence ou d’effets de manche. Mais de la mélancolie, à faire frémir les plus insensibles d’entre-nous. Emily utilise sa voix comme vecteur de sensations, elle insuffle par le jeu de chœurs spectraux des textures lunaires à ses titres, constructions aériennes à l’aplomb fondamental. Le travail sur les rythmiques, précis et toujours au service de la chanson, est également une réussite. Le but d’Emily Jane White est atteint, sa musique un doux remède.

Image de prévisualisation YouTube

> EMILY JANE ONLINE
www.emilyjanewhite.com

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 80%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!