Dario Mollo / Tony Martin – The third Cage

08 Avr 12 Dario Mollo / Tony Martin – The third Cage

Dix ans se sont écoulés depuis le second volume de The Cage. Dario Mollo en a profité pour proposer ses mélodies léchées à une autre grande voix du metal, Glenn Hugues (par le biais de deux albums de Voodoo Hill), et à s’exercer entre autres au métier de producteur.
Après un long break, il revient, les idées claires, pour un troisième volet en compagnie de Tony Martin, l’ex Black Sabbath.  Le riff puissant et heavy de « Wicked world » témoigne d’entrée du potentiel des deux compères qui n’ont rien perdu de leur mordant. Voilà le genre de riff qu’aurait très bien pu nous pondre Zakk Wylde pour son Black Label Society, d’où une nouvelle fois un rappel de la filiation de Tony et de Black Sabbath mais dans un ton résolument actuel. Premier bon point pour notre duo de vieux briscards qui n’oublient pas de rester un tant soit peu dans leur époque. Un sentiment conforté avec « Cirque du Freak », un titre lourd et moderne dans lequel Tony Martin montre qu’il n’a rien perdu de sa superbe. Quelles envolées sublimes !  Le plus lent et épique « Oh my Soul », aux fausses allures power ballad à la Whitesnake teintée de Led Zeppelin, fait également son petit effet. Avec « One of the Few », Dario et Tony nous proposent ensuite une composition facile, très formatée radio, joviale.  Cela tranche avec le côté assez sombre présent depuis le début l’album… ce qui justifie leur présence chez Frontiers Records 
J.
Heureusement « Still in Love with you » remet l’opus sur le droit chemin ; un excellent titre épique, à connotation orientale mais très Sabbathienne dans l’âme et qui nous ramène aux bons souvenir de Tyr et autres Headless Cross. « Can’t stay here » nous transporte dans des contrées plus funky, peut être un reste des sessions d’un album de Voodoo Hill, car c’est le type même de composition qui conviendrait  à Glenn Hugues. Tony s’en tire plus qu’honorablement sur ce tempo inhabituel pour lui. Vous l’aurez compris,  The third Cage est varié, puisant un peu dans toutes les sensibilités du heavy rock, ce qui en fait un album parfois surprenant et jamais lassant. L’épique et percutant « Wardance » fait même songer au meilleur de la collaboration passée entre deux autres monstres de la sphère metal, les sieurs Jimmy Page et David Coverdale . Un bon retour, qui valait bien quelques années d’attente et de gestation.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
1. Wicked World

2. Cirque du Freak

3. Oh My Soul

4. One of the Few

5. Still in Love With You

6. Can’t Stay Here

7. Wardance

8. Don’t Know What It is about You

9. Blind Fury

10. Violet Moon 

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 78%