Cold Cold Ground – This Side of Depravity

03 Juin 11 Cold Cold Ground – This Side of Depravity

Outre l’illustre chanson de Tom Waits, Cold Cold Ground se révèle être aussi une formation finlandaise évoluant dans un registre metal indus bariolé de légères teintes gothiques et existant depuis 2004. Les protagonistes aiment mettre en scène leur musique, l’habillée d’un apparat stéréotypique où le salace, l’entertainment made in MTV rubrique rock et leur humour décalé bouillonnent dans la même marmite : un univers visuel gentiment transgressif, rien de bien effrayant et dérangeant… juste la bonne dose de maquillage et de provocation pour troubler l’adolescent comme le faisait Marylin Manson en son temps. Bon sinon : supercherie ou véritable sensation venue du pays au millier de lacs ?

Ce qui est saisissant avec nos amis nordiques, c’est que bien étayés par une conceptualisation d’idées plutôt bancales et au goût douteux (les clichés ne meurent jamais), ils parviennent quand même à nous proposer un travail musical hautement estimable et divertissant. Et c’est là où ces mecs sont sacrément forts (les décisionnaires de Danse Macabre Records ne s’y sont pas trompés en leur proposant un contrat de distribution pour l’Europe) ! Paumés quelque part entre les géniaux Waltari (assez évident sur l’entrainant « Warden »), Zeromancer, The Kovenant et Marylin Mason (« Pseudo Life » qui n’est pas sans rappeler la construction d’un titre de $Smells Like Children$), les Finlandais nous balancent dix titres imparables, marqueurs d’un songwriting qu’on réceptionne plaisamment (« DIYM », séduisant, direct et efficace), un concentré de savoir-faire qui ne manque pas d’attirer notre sympathie et ce, malgré l’aspect mainstream de leur agencement sonore. Sur $The Side of Depravity$, rien n’est négligé, tout est calibré et savamment mis en place sans surenchère d’arrangements : l’équilibre guitares / samples ne souffre d’aucune approximation, les vocaux et les refrains sont majoritairement plus que convaincants et s’intègrent parfaitement dans des structures simples et immédiates ; derrière leurs attitudes faussement inconséquentes, leurs accoutrements fantasques et les aérations pop de leur musique, les qualités d’écriture sont là…sacrément là ! Les ambiances posées quant à elles, alternent passages doucereux et languissants avec une furie certes contenue mais respectant les canons du genre avec une classe certaine… vraiment très forts ces nordiques !

Si le déguisement en Mr Bunny peut légitimement inquiéter de prime abord, l’écoute de $The Side o Depravity$, elle, se fait sans crainte ni retenue… et avec surtout la sensation que le pouvoir de séduction immédiat l’emporte sur une imagerie inesthétique et une facilité d’apparence rebutante.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
1. You Will Break

2. Pigs

3. Warden

4. Doves

5. Pseudo Life

6. DIYM

7. Tension

8. Salesman in Me

9. Electrodes in The Head

10. Disintegrating

 

 

 

 

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :

http://www.myspace.com/coldcoldground

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse